Réhabilitation du Parc Lescure : l’examen final approche …



Publié le 25 mai 2016 à 15:05

Actualité

Que dire des accès de passion plus ou moins démesurés qui ont présidé au débat concernant la réhabilitation du Parc Lescure, ce lieu emblématique de la ville, si ce n’est que tout bordelais digne de ce nom ne pouvait que prévoir un débat contradictoire houleux et même parfois agressif à propos de ce « monument bordelais ».


Une large concertation

Suite aux nombreuses contributions et oppositions recueillies depuis le mois de décembre, la ville a initié dès le mois de Mars un cycle d’ateliers thématiques (Sport, Espace urbain, Patrimoine).

Avec près de 400 contributions sur internet, plus de 20.000 vues du projet sur les réseaux sociaux, plus de 500 personnes passées aux permanences bi hebdomadaires, en présence d’élus ou de l’équipe d’architectes, il ressort d’une concertation ayant trouvé un large écho auprès des bordelais, des avis globalement positifs (70%).

Construction du stade municipal et parc des sports 1931-1938
Les avis …

Alors que Laurent Marti, président de l’UBB « a plaidé pour ce très bon projet », excellent outil selon lui au service du club bordelo-béglais, les élus écologistes réunis sur le site il y a quelques jours contestent vivement le projet de requalification attribué aux architectes Pierre et Venezia Ferret, avec le constructeur Vinci, estimant entre autres que l’on va perdre un espace sportif majeur « au profit des promoteurs ».

Les riverains, légitimement soucieux de leurs intérêts, dénoncent « une destruction camouflée » sur un site culturel.

Quelques « spécialistes en matière d’art et d’architecture » déplorent quant à eux un sacrilège architectural conduisant à une inadmissible amputation du patrimoine de notre cité.


Les solutions

Sauf à envisager qu’il ne faut rien faire et laisser le Parc Lescure en l’état, se dégrader chaque jour un peu plus jusqu’à sa complète ruine, il semble bien que les divergences apparues dans ce dossier peuvent tout à fait se résoudre, à condition bien sûr que la bonne volonté soit partagée.

De nombreux points de divergence et de friction peuvent sans aucun doute être résolus : Retrouver par rapport au premier projet une piste d’athlétisme de forme académique mais aussi sécuriser par une clôture les installations sportives est tout à fait réalisable. Réduire la hauteur de l’espace multisports, utiliser dans les virages des vitres bord à bord, réduire la hauteur des immeubles jouxtant les propriétés des riverains, favoriser l’instauration d’un espace de vie avec des commerces de bouche et des boutiques et non pas un centre commercial. Veiller dans l’intérêt des riverains à installer un restaurant plutôt qu’une « brasserie bruyante »……. Tout cela n’est qu’affaire de volonté.

Etat actuel du stade Chaban Delmas 2015
Le Patrimoine architectural

Est-il utile de rappeler que la transformation du stade effectuée entre 1984 et 1986, accueillie à l’époque sans contestation, avec la disparition de tous les bancs en pierre numérotés, de la piste cyclable et de la piste d’athlétisme, la modification de la structure des virages et des tribunes, fut bien plus importante que celle envisagée aujourd’hui. De quoi peut-être faire la part des choses et cesser de crier au sacrilège tant ce qui fait l’âme des lieux est préservé dans le projet actuel.

De quoi cesser de dire que l’on va perdre un espace sportif majeur au profit des promoteurs et assister à la destruction camouflée d’un site culturel. De quoi peut-être aussi faire taire les arrières pensées politiques de tous ceux qui se construisent contre tout projet ambitieux, « trop cher quand il est public, nauséabond quand il est privé ».

L’histoire de notre ville est parsemée de telles critiques. Depuis fort longtemps, rien de grand, d’important et de durable n’a été fait à Bordeaux sans susciter de légitimes controverses, mais aussi les considérations et prédictions catastrophistes de nombreux oiseaux de mauvais augure. Il est grand temps d’avancer sur ce projet, qui tant pour les bordelais, que pour l’UBB et pour les habitants de ce quartier résidentiel et sportif semble bien devoir être tout à fait profitable.

A l’heure actuelle, toujours possible, l’abandon du projet de requalification du Parc Lescure serait fort dommageable pour notre ville, aussi est-il fort souhaitable qu’une décision ferme et définitive vienne concrétiser une rénovation à la fois respectueuse du passé et soucieuse de la vie dans ce quartier emblématique. Tous les bordelais, ou presque, aiment le Parc Lescure et sa réhabilitation est très attendue.


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les Halles de Bacalan

| le 15 novembre 2017
Connaissant la richesse de sa vie associative on savait déjà que Bacalan était ce Don Rodrigue, un Cid qui avait du cœur. Avec l’ouverture de ses halles on peut dire désormais que le quartier a aussi (...)

Christian de Portzamparc à l’Institut Bernard Magrez lors des Nuits du Savoir.

19 septembre 19:47

Talebula l’homme du money time face à Agen

19 novembre 22:54

Rugby D2F : Les lionnes du stade Bordelais ASPTT reçues 4/4

23 octobre 22:50

L’arbitre préserve la victoire de Newcastle

22 octobre 23:56

Balade sonore en aveugle

27 septembre 15:49
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement