Réalité virtuelle Sony : premières impressions sur le PlayStation VR



Publié le 19 septembre 2016 à 18:55

Actualité

La réalité virtuelle de Sony arrive à grands pas avec la sortie le 13 du Playstation VR, casque qui se couple à la PS4 afin de nous plonger à l’intérieur de nos jeux-vidéo. Un mois avant sa sortie officielle, Cdiscount, Cap Sciences (l’espace d’échanger et d’innovation 127°) et PlayStation se sont associés afin d’offrir à une centaine de bordelais la possibilité de tester ce dernier. Alors, la réalité virtuelle selon Sony vaut-elle le coup ?


Tout d’abord, je dois avouer que je suis une semi-sceptique de la réalité virtuelle. Ayant par le passé déjà testé deux fois l’Oculus Rift, projet quelque peu similaire, j’en suis sortie légèrement perplexe : la sensation d’immersion est étonnante et efficace, mais le fait d’être totalement coupée du monde couplée à la perte générale de repères et la nausée après avoir utilisé le casque pendant quelques minutes m’avaient refroidie. Sébastien Cheramy, Platform Manager chez Sony Computer Entertainment Europe, me rassure immédiatement : cette sensation de mal de mer, le motion sickness, est bien plus faible maintenant. Je demande à voir... Et ne suis pas déçue.
Passons rapidement sur les détails techniques : affichage OLED HD, son 3D, capteurs de mouvements... Les caractéristiques ne sont pas les meilleures du marché, mais Sébastien Cheramy m’explique que ce choix fait partie de leur stratégie : « On a une volonté de rendre le Playstation VR accessible. On pourrait aussi faire un casque à 15 000 euros avec des caractéristiques folles, mais personne ne pourrait l’acheter ». Avec ses 399€ en prix de lancement, le PlayStation VR se situe en effet bien en-dessous de l’Oculus Rift et de l’HTC Vive, dans les 700 euros. En revanche, n’oubliez pas que vous aurez également besoin de la caméra Playstation (49€), de manettes PS Move (25€) et de la PS4, évidemment (350€) : c’est un budget à prendre en compte pour ceux qui ne les possèdent pas encore.

Pour ce qui est du design, le PlayStation VR est un bel objet, léger et agréable à porter. L’expérience est complétée par deux manettes PS Move (déjà présentes avec la PS3) qui permettent d’interagir avec l’environnement. Les manettes n’ont pas été conçues pour de la réalité virtuelle, mais la prise en main est particulièrement facile : je suis étonnée de la rapidité avec laquelle on s’habitue à cette nouvelle façon de jouer. La démo testée est un extrait d’un jeu de type GTA : dans une voiture côté passager, attaquée de toute part par des motards armées, il est temps pour moi de me battre... Et le PlayStation VR fait son effet.
Je saisis l’arme posée sur mon tableau de bord, la recharge avec ma main libre, tourne la tête, tire par la fenêtre et regarde avec plaisir le premier motard s’effondrer : la visée est assez précise et on se prend vite au jeu. Je m’amuse pendant un bon moment à tirer de ma main gauche, à fouiller mon environnement, à tenter de tirer sur mon pote le conducteur (juste pour voir...) : la démo s’arrête ensuite et le retour à la réalité est bien moins brutal que ce que j’ai pu ressentir auparavant. En regardant les différents joueurs autour de moi, qui tournent la tête dans tous les sens avec un grand sourire, agitant leurs bras dans un geste de rechargement comme s’ils faisaient partie du dernier Rambo, je réalise que c’est ce dont j’avais l’air il y a quelques instants. L’air un peu débile, mais heureuse

En sortant, je demande quelques précisions à Sébastien Cheramy, notamment sur sa vision de la place de la réalité virtuelle dans le jeu-vidéo : le but est-il d’équiper tous les joueurs de casques dans les prochaines années ? Pour lui, il n’en est pas question. « La réalité virtuelle n’est pas donnée à tous : ce n’est pas un produit que tout le monde comprend et apprécie. Dans un futur proche, c’est plutôt destiné aux hardcore gamers. Est-ce que c’est la finalité du jeu vidéo ? Je ne pense pas. Pour moi, ça vient agrémenter le jeu vidéo plus que le remplacer dans un avenir lointain ». Une réponse terre à terre qui va bien à la réalité virtuelle selon Sony : simple, accessible mais surtout très efficace.


Cécile Pennarun


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

L’accueil de congrès : un enjeu (...)

| le 16 septembre 2017
Avec 1,6 milliards de retombées économiques* sur l’Hexagone, l’activité d’accueil de congrès constitue un véritable enjeu économique pour les métropoles régionales comme Bordeaux. Avec plus de 40 congrès (...)

Rétrogaming pour la rentrée de l’EPSI Bordeaux

30 septembre 2016 18:47

Visiter le Musée d’Aquitaine avec application

22 juillet 12:20

Le Bonheur Automobile selon Qarson

13 juin 13:59

Bordeaux Geek Festival - 25, 26, 27, 28 Mai 2017 - Hall 1 - Parc des Expositions de Bordeaux

24 mai 08:39

Les logements connectés et les Français : un rapport encore tendu

22 juillet 2016 17:40
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Le VOCAL TOUR 2017 donne le tempo à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Recherche Commercial indépendant en publicité
localisation de l'annonce Bordeaux Offres d'emploi
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement