Bordeaux

Réalisateurs aquitains, du talent tout court(s)

Trois jeunes réalisateurs de court-métrage étaient à l’honneur vendredi soir à la bibliothèque Meriadeck de Bordeaux, dans le cadre du FIFIB.

« Inaccessibles ailleurs ». C’est cette phrase énigmatique qui annonçait la séance de courts métrages soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine, et proposés ce vendredi au public par l’agence régionale Écla et la bibliothèque Meriadeck de Bordeaux.
Les courts-métrages projetés étaient au nombre de trois : "L’île à midi" de Philippe Prouff, "Les fleuves m’ont laissée descendre où je voulais" de Laurie Lassalle et "Les passages secrets" de Leslie Lagier.

Bibliothèque Mériadeck

Ces trois courts-métrages, bien que très différents les uns des autres, partageaient toutefois un goût pour l’étrangeté, voire le surnaturel, et abordaient la thématique de l’errance. Un voyage dans l’imaginaire des réalisateurs, qui se sont prêtés après la projection au jeu des questions-réponses avec la salle.
La projection aura ainsi permis de faire découvrir au public de jeunes talents aquitains, ainsi que trois films qui étaient encore inédits à Bordeaux. Un retour aux sources pour ces derniers teinté de succès, dans une salle comble.

Ecrit par Camila Giudice


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda