Quels sont les aliments les plus riches en... pesticides ?

La population mondiale ayant doublé ces dernières décennies, l’agriculture intensive s’est développée et l’usage des pesticides s’est largement répandu.

Aujourd’hui, presque tous les aliments que nous consommons contiennent des pesticides, certains en sont particulièrement riches.
Des fruits et des légumes riches en pesticides
Après avoir publié une enquête en septembre 2016, UFC-Que Choisir a affirmé que les « fruits et légumes frais peuvent contenir de multiples résidus de pesticides, à des doses plus ou moins préoccupantes  ». Parmi les fruits les plus riches en pesticides, la pomme arrive en très mauvaise position. C’est surtout dans sa peau que l’on retrouve le plus grand nombre de résidus et il semblerait qu’un simple lavage changerait peu la donne. D’autres fruits se retrouvent également sur la liste des plus pollués. Il s’agit, entre autres, des pêches, du raisin et des fraises. Du côté des légumes, ceux-ci ne sont pas épargnés. Parmi les plus chargés en pesticides, on retrouve le poivron, la salade, les épinards et la pomme de terre. Quant aux légumes secs, un épisode de Cash Investigation, diffusé en février 2016 sur France 2, avait rapporté qu’ils étaient particulièrement exposés. Le reportage affirmait qu’une étude de l’Efsa (l’Autorité européenne de sécurité des aliments) révélait que 40 % des pois, des haricots ou des lentilles seraient touchés.

Viande et produits laitiers, eux-aussi sont touchés
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pesticides ne sont pas uniquement présents dans les fruits et les légumes. En effet, quand la nourriture contient des pesticides, leur viande en est également chargée. À noter que la chair des animaux carnivores est plus riche en pesticides que celle des animaux herbivores, en raison de la bio accumulation. Ce phénomène signifie que plus un animal est en haut de la chaîne alimentaire, plus il concentre les produits chimiques. Outre la viande, d’autres produits issus de l’animal sont particulièrement touchés par les pesticides : le lait et les produits laitiers. L’ONG Greenpeace affirmait, dans un rapport rédigé en 2015, qu’ils : « contiennent eux aussi de nombreuses substances en raison de la bio accumulation et du stockage des pesticides dans les tissus graisseux des animaux » ce qui les intègre comme vecteur de ces produits toxiques, pour l’instant en faible proportion.
Perrine de Robien

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda