Bordeaux

Premières notes de Blanc

C’est ce lundi aux alentours de 18 heures que s’est déroulée dans la magnifique salle « jaune » du Palais Rohan la présentation des Primeurs 2017 de la Connétablie de Guyenne Entre deux mers.

En effet, chaque année, en avril, les négociants, les courtiers et les viticulteurs se retrouvent pour déguster en avant-premières les vins du millésime précédent. Après un discours sur l’évolution des quartiers de Bordeaux de Monsieur Martin adjoint à la mairie de Bordeaux, c’est le Grand Maître Entre-Deux-Mers Monsieur Armand Schuster de Ballwil qui a présenté la connétablie ainsi que ses membres, habillés pour l’occasion avec leurs grandes robes noires et jaunes traditionnelles et leurs chapeaux en feutre. Ces propriétaires de crus prestigieux sont les gardiens de traditions créées à l’époque d’Aliénor d’Aquitaine. Ils sont une quinzaine de viticulteurs et viticultrices à représenter et magnifier ce territoire entre la Dordogne et la Garonne. Il y a même une antenne (chancellerie) en Allemagne du Nord à Hambourg représenté par le Docteur Mathias Creon pour défendre et promouvoir les vins de notre région.

Armand Schuster de Ballwil pendant son discours

Une fois les présentations faites, les dégustations d’une quinzaine de vins blancs ont commencé. Malgré les intempéries de l’hiver 2017, du gel jusqu’à -6° par endroit, comme nous l’a rappelé monsieur Axelle Maréchal sommelier, et la perte de récolte, la qualité de la vendange pour le vin blanc n'a pas du tout été altérée. L’été 2017 a été favorable pour la maturité du raisin. "La meilleure qualité pour un vin c’est d’être inimitable" Parmi tous ces excellents vins, Monsieur Piva du Château Seigneurs de Pommyers propose un vin bio depuis 1984. Il est l'un des précurseurs dans le domaine et il n’hésite pas à partager son savoir-faire. Son château est également connu pour accueillir une grande fête médiévale organisée le 15 août chaque année à Saint Félix de Foncaude. Les premières bouteilles de vin blanc sont déjà prêtes à être ouvertes. À une trentaine de minutes de Bordeaux se trouve un terroir riche en vin qui n’attend que d’être découvert...avec modération…

Ecrit par Sandra Tanker