Bordeaux

Première victoire pour les JSA de Christian Ortega

Face à Sorgues-Avignon, les JSA ont réussi à décrocher une victoire qui redonne de l’espoir à leur public. C’est à la tête d’une équipe mal en point dans le classement que Christian Ortega est arrivé à Bordeaux. Pour sa première au Palais des Sports, il offre une victoire aux JSA plus qu’importante dans la course au maintien.

Mais ce n’était pas gagné d’avance. Après une première mi-temps mal négociée, les troupes d’Ortega ont su réagir, au plus grand plaisir du public. Il faut dire qu’en première période, les supporters se montrent plutôt calmes. Si les JSA rentrent bien dans leur match avec un panier de Sami Driss, le score tourne rapidement en faveur de Sorgues. Les Bordelais essayent de tenir, mais leurs adversaires finissent le premier quart-temps avec un avantage de 7 point (21-28). Le deuxième quart-temps ne se montre pas plus favorable pour les locaux. Imprécisions, fautes à répétition, les JSA ne réussissent pas et Sorgues creuse un peu plus l’écart à la mi-temps (33-42).

La deuxième période en revanche est d’une toute autre couleur. Le discours de la mi-temps semble avoir eu son petit effet. Les JSA reviennent sur le terrain avec beaucoup plus de combativité. Ils entament parfaitement leur 3ème quart-temps avec un Kevin Bichard doté d’une précision exemplaire qui mène son équipe à l’égalisation (51-51). Dans la foulée, les Bordelais prennent l’avantage pour terminer le quart-temps sur le score de 59 à 55. Cette remontée réveille le public du Palais des Sports qui pousse plus que jamais son équipe. Dans le dernier quart-temps, on retrouve la même énergie. Les JSA ont la main sur le ballon et profite de l’imprécision de leurs adversaires. Le score de 75 à 64 à la fin du match cèle la victoire des Bordelais, une victoire qui compte.

Très content de ses joueurs, Christian Ortega relativise. Rien n’est joué, il reste neuf matchs pour assurer le maintien des JSA. Décrivant le potentiel de l’équipe, le coach note tout de même qu’il faudra « un déclic » pour remettre les Bordelais sur les rails. Une deuxième victoire d’affilée ou une série de victoires serait cet élément déclencheur vital. Engagé pour le reste de la saison seulement, Ortega n’exclue pas la possibilité de « s’inscrire dans la durée », même s’il rappelle que ce n’est pas lui qui a les clés de cette décision.

Ecrit par Camille Nicol


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda