Bègles

Premier déplacement pour l’UBB

Après un démarrage plus que correct pour les bordelo-béglais, la chance aidant, il va falloir faire bonne figure au Stade Français qui semble avoir retrouvé toute sa maestria du début des années deux mille.

Le premier à être extrêmement dubitatif sur ce match face au Stade Français qui s’annonce est bien Brock James qui pense que cela sera très dur ce déplacement à Jean Bouin de samedi à 18 heures. Il trouve que le rugby français a beaucoup évolué et il précise "quand je suis arrivé en France [13 ans déjà NDLR], il y avait six équipes qui pouvaient prétendre être championnes, aujourd’hui, il y en a onze voire douze, c’est beaucoup plus serré". Aujourd’hui il se sent plus joueur qu’entraîneur car étant venu à Bordeaux Bègles pour épauler Matthieu Jalibert et le perfectionner au difficile poste d’ouvreur, il se retrouve en première ligne pour entamer cette nouvelle saison en devant le remplacer au pied levé (si l’on peut dire). À bientôt 37 ans il doit un peu se ménager mais sur ce qu’il a montré face à Pau, sa très grande expérience du jeu lui permet d’être à la hauteur même s’il attaque un peu moins la ligne. Il trouve que le niveau d’exigence du club et le niveau d’exigence des joueurs entr’eux est un excellent moteur pour l’UBB qui va progresser. Pour l’autre transfuge de la Rochelle qu’est Lekso Kaulashvili qui était titulaire à la place de Poirot a qui il reste encore un match à purger ; donc lors de ce dernier match face à Pau il était titulaire et pour lui il ne faut surtout pas s’enflammer car ce n’est que la première journée et "il faut rester concentré et essayer de faire le mieux possible" ce qu’il s’est appliqué à faire samedi pendant 43 minutes avant de prendre un carton jaune qui n’a pas trop été préjudiciable à son équipe qui a bien tenu le choc à sept avant, Diaby sorti pour faire revenir Cobilas qui avait été remplacé par Paiva trois minutes avant. On a pu observer une assez grande souplesse dans les changements qui est en train de se mettre en place pour faire face au problème de remplacement poste pour poste devant être tenu par des spécialistes et celui non négligeable des commotions qui amènera surement les feuilles de match à s’élargir.

Jean-Baptiste Poux

On attend le retour d’Adrien Pelissié au talonnage qui est arrivé de Pro D2 dans les bagages de Jeremy Davidson depuis reparti vers les cieux brivistes pour cause d’incompatibilité d’humeur avec Teague, mais le talonneur est resté car à l’UBB, il s’est trouvé propulser au firmament de l’équipe de France. C’est en tant qu’international qu’il attaque cette saison, un statut tout nouveau pour lui mais à l’UBB c’est un poste où la richesse est de mise avec aussi un ancien international Maynadier et deux espoirs qui confirment au plus au niveau Dufourg et Lamothe, ceci ne faisant que démontrer la richesse d’ensemble de l’effectif de l’UBB. Pour l’international auicune inquiétude c’est bon pour le club et à chacun de faire du mieux possible. En ce qui concerne l’arrivée de Pierre Austruy, Adrien souligne qu’il a changé quelques trucs mais que tout se passe bien, avec l’entraîneur ils ont amélioré la dynamique de groupe et ils ont durci les règles. Pour le match face au Stade Français il pense que l’UBB doit s’appuyer sur ses armes la défense et la conquête et après on verra " on peut leur poser des problèmes mais si on est défaillant on prendra une volée, tout dépend de l’état d’esprit qu’on va y mettre". Pour le jeune retraité Jean-Baptiste Poux le fait de ne plus avoir a se préparer physiquement ne manque pas, mais ce qui manque c’est de ne plus jouer et même s’il exerçait le rôle d’entraîneur en demi-teinte depuis deux ans, aujourd’hui c’est de plein pied qu’il est entré dans la fonction de s’occuper des avants. Pour lui d’avoir bien su négocier le passage à sept en seconde mi-temps devant face à Pau a permis à l’équipe de bien terminer et c’est une situation dont il s’était entretenue avec l’équipe de savoir bien négocier ces passages en infériorité numérique devant pour ne pas se désunir. La touche Sud-africaine du pack parisien, sur ce qu’il a vu du match contre Perpignan l’a plutôt impressionné. Attendons samedi pour voir ce qu’il va se passer et la tenue de l’UBB pour ce premier match à l’extérieur.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda