Point de paradis, sinon au plus profond de notre être …..



Publié le 24 août 2016 à 18:01

Point de vue

Au risque d’apparaître comme désespérément pessimiste, ce qui n’est pas le cas, je pense que l’harmonie universelle, pas plus que la concorde fraternelle n’ont jamais existé et très certainement n’existeront jamais sur notre terre. Pas plus d’ailleurs que la justice dans un monde où la « vérité » dans son sens le plus noble reste tout à fait inaccessible aux humains que nous sommes.


Le paradis

De quelle foi, de quel aveuglement face aux méfaits des humains, de quelle espérance en la générosité du ciel et dans la perfectibilité humaine faudrait-il faire preuve pour envisager ces lendemains enchanteurs et un monde harmonieusement accompli.

Dans un monde trop souvent infernal, le seul vrai remède à nos maux, le seul vrai support de nos espérances, c’est à l’évidence en nous-même qu’il nous faut le chercher, dans le principe à la fois mystérieux et intemporel de notre nature. Dans ces moments où avec ou sans conscience du divin la matière se dissout, les ténèbres s’éloignent et où la vie comme la mort perdent toute gravité.

En ces moments où la conviction intime qu’une partie de nous échappe à la durée et que projetés loin en nous-mêmes, un saisissement inqualifiable rend vains et inutiles nos inquiets questionnements et nous permet d’accéder à l’essence permanente des choses habituellement cachée.

Ainsi une nostalgie intériorisée et une vie plus attentive, plus apte à percevoir tous ses aspects les plus sensibles laissent à penser que si le paradis existe, il se trouve au plus profond de notre être.

Le vide
Avoir vécu plus ou moins intensément permet d’expérimenter que tous les paradis de « l’histoire humaine », révolus ou attendus, entre illusions, passions, hystéries ou autres fanatismes ne sont que sources de déception.

Alors que le fondement de nos espoirs recherché au plus profond de notre moi originel, ne manque pas d’évoquer souvent le vide angoissant attaché à notre condition, il n’en est pas moins source d’une plénitude, certes fragile, mais tout à fait impossible à trouver dans l’histoire chaotique et tragique de l’humanité.


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Vin


le 21 février 2018 par Bernard Lamarque
Non le vin n’est pas un alcool comme un autre même s’il contient une part (...)

Jean-Michel Blanquer, un ministre (...)


le 19 février 2018 par Dominique Mirassou
Selon le ministre : « La République est née de l’esprit des Lumières, elle ne (...)

Suspicion


le 15 février 2018 par Bernard Lamarque
Ambiance délétère autour du gouvernement quand le bon peuple apprend que son (...)

Le service public à bout de souffle


le 5 février 2018 par Dominique Mirassou
Avec notamment les 35 heures chères à Madame Aubry qui entre autres fâcheuses (...)

Un conserveur poète bordelais : Paul Dandicolle

10 décembre 2017 10:21

Le temps de Noël, un moment paradoxal...

24 décembre 2016 14:55

Les vendanges du savoir : Le goût du Vin est-il rationnel ?

9 décembre 2016 15:36

Dérives et échecs de l’Humanisme !!!

24 mars 2016 17:19

Sagesse de Confucius ….

26 février 2016 14:40
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Meuble TV chinois incrusté
Premium
Lire +
Dernières Annonces
O21, et si on imaginait votre futur ?
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
STAGES d'écriture scénaristique
localisation de l'annonce Saint-Émilion Autres
Lire +
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement