Bordeaux

Ouverture de la troisième Fabrik à Déclik

Du 20 au 23 juin se déroule la Fabrik à Déclik de Bordeaux. Le festival des possibles, de retour pour la troisième fois dans la ville organisait ce mardi sa soirée d’ouverture en compagnie d’invités de marque.

Parti du constat que beaucoup de défis de société nous entourent, le festival lance un challenge à plus de 300 jeunes pour se changer soi-même et changer le monde. Afin de favoriser l’engagement des jeunes, la Fabrik à Déclik permet aux 16-35 ans en quête se sens de découvrir leur potentiel et d’agir dans la société. Pour cette soirée d’ouverture, trois invités ont fait l’honneur à tous ces jeunes d’être présents : Léonore Moncond’huy, Conseillère Régionale Nouvelle-Aquitaine, Maxime de Rostolan, directeur de Fermes d’Avenir et Nathanaël Molle, co-fondateur de Singa. Ce sont ce genre de rencontres qui pourront favoriser l’émergence des envies des jeunes. Des échanges inspirants qui donneront à voir émerger de nouvelles idées pour améliorer la société dans laquelle on vit et qui provoqueront peut-être des déclics chez les participants. En plus des invités, trois artistes étaient présents pour mettre l’ambiance dans la salle de la Rock School Barbey avec au prestation mélangeant hip hop, chant et beatbox.

Pendant trois jours à l’IUT Bordeaux Montaigne, les organisateurs et les 150 figures inspirantes et acteurs du changement présents souhaitent donner l’envie d’oser autour de trois piliers fondamentaux : l’émotion, car la Fabrik à Déclik c’est avant tout des rencontres, la réflexion, liée aux enjeux de société et à la manière de pouvoir agir dans le bon sens, et l’action, avec plusieurs approches au travers des parcours proposés. La FabriK à DécliK est l’activité phare d’Osons, Ici et Maintenant (OIM), une start-up sociale dont la mission est de révéler et développer les capacités des jeunes en s’engageant dans la société. Et comme le dit Olivier Lenoir, cofondateur d’Osons ici et maintenant, peu importe le défi « tous les obstacles permettent d’apprendre ». A travers le thème général « Je sème, nous sommes », la Fabrik à Déclik est à la croisée de l’innovation relationnelle. Elle encourage l’engagement mutuel des jeunes et des décideurs pour le territoire afin de co-construire l’avenir.

Plus d’infos : http://osonsicietmaintenant.org/

Ecrit par Benjamin Benoit


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda