Bordeaux

Nouvelles fréquences du TGV Atlantique pour juillet 2017

Les nouvelles fréquences des dessertes du TGV Sud Europe Atlantique seront mises en service le 2 juillet 2017. Ce nouveau TGV avec ses fréquences changera la vie de tous les voyageurs, il permettra de voyager mieux, plus vite avec des horaires mieux adaptés et plus nombreux.

Nouvelle rapidité d’accès
Cette augmentation des fréquences entre Bordeaux et Paris était un souhait conjoint du président du Conseil Régional Alain Rousset et du président de la Métropole Alain Juppé et si ce n’est pas toutes les heures la fréquence n’en est pas moins très sérieusement augmentée avec 17,5 TGV en 24 heures dans les deux sens grâce à cette ligne dédiée à la grande vitesse. Ainsi à 446 jours du jours du lancement officiel, les dessertes ont été dévoilées, 2500 horaires quotidiens de trains en France seront modifiés pour orchestrer cette nouvelle partition qu’impose le TGV Sud Europe Atlantique. En isochrone le gain de temps est colossal, par exemple Poitiers sera à 1 h 18 de Paris, Angoulême à 1 h 42 et La Rochelle à 2 h 27 ce qui réjouit beaucoup Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle présent pour cette annonce. Pour sa part Philippe Buisson présent lui aussi pouvait se montrer satisfait de voir Libourne rapproché de 34 mn de Paris quatre fois par jour. L’essentiel du gain de temps se faisant sur Paris Bordeaux les destinations Pau, Bayonne, Biarritz, Hendaye restent encore un peu lointaines et les efforts d’Alain Rousset porteront surement sur ces destinations à terme mais néanmoins l’épine dorsale de cette nouvelle grande région est bien irriguée. Un temps de trajet amélioré de 1 h 10 environ pour les trains les plus rapides entre Bordeaux et Paris réalisé en 2 h 04 mais pas au delà et on pourrait en utilisant une image médicale dire que la circulation dans le tronc de la région est bonne mais que les jambes laissent à désirer, alors attention aux varices !

Olivier Devaux, Rachel Picard, Philippe Buisson et Virginie Calmels

Le moteur électrique de l’économie
« L’effet TGV » va améliorer l’attractivité de la région : 87% des Bordelais pensent que le nouveau TGV va « accélérer le dynamisme de leur région ». Un récent sondage en effet a précisé qu 26% des bordelais qui ne vont jamais à Paris envisagent de prendre le TGV à partir de l’été 2017 et c’est vrai qu’avec l’aménagement des horaires la tentation est forte d’aller passer quelques heures à Paris. Dans le même sondage pour 74% des habitants de la Métropole le nouveau TGV va contribuer à créer de nouveau emplois et meilleur résultat encore pour 89% le nouveau TGV va développer le tourisme à Bordeaux et dans sa région si l’on tient compte qu’Arcachon sera à moins de trois heures de Paris. De plus les voyageurs de cette ligne vont bénéficier de nouvelles rames qui aux dires des uns et des autres sont d’un très grand confort avec des aménagements remarquables. Trois plages de correspondance Ter/TGV, positionnées à Bordeaux à 7h00 (arrivée à Paris à 9h08), puis à 19h30 et 20h30 (départ de Paris à 17h19 ou 18h19) permettront à de nombreux territoires - Agen, Mont-de-Marsan, Bergerac, Médoc, Arcachon - de pouvoir faire des allers-retours à Paris dans la même journée, et de disposer d’une large plage de travail à Paris. « Preuve en est que les transports du quotidien ne sont nullement antinomiques de la grande vitesse, mais bien complémentaires » ont précisé les deux présidents. D’ailleurs, des adaptations futures seront sans doute nécessaires pour améliorer encore la cohérence des liaisons avec les TER au regard des fréquentations.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda