Bordeaux

Nouvelle désillusion pour les Girondins

Opposés à l’AS St-Etienne ce dimanche après-midi pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, les Marines et Blancs se sont lourdement inclinés lors d’une rencontre riche en but (1-4) et continuent de s’éloigner des places pour l’Europe.

Après avoir subie une lourde défaite durant la semaine à Lyon, les Girondins de Bordeaux comptaient sur la réception de St-Etienne ce dimanche pour revenir sur de bons rails. Le coach Willy Sagnol continue de faire confiance à la recrue Bernardoni dans les buts. En défense, Guilbert et Yambéré forment la charnière centrale tandis que Debuchy et Contento sont sur les côtés. Un peu plus haut, Plasil et Chantome sont associés au jeune Arrambari tandis que l’attaque bordelaise est composée du trio Rolan-Malcolm-Crivelli. Juste avant la rencontre, le Virage Sud déploie un tifo en l’honneur de l’amitié entre supporteurs bordelais et stéphanois. Mais sur le terrain, il n’y a pas d’amis puisque les joueurs du Forez ouvrent la marque dès la quatrième minute de jeu sur un corner où toute la défense bordelaise passe au travers, permettant au milieu des Verts Pajot de propulser le cuir dans les cages bordelaises. Trois minutes plus tard, les visiteurs doublent la mise sur une frappe du plat du pied du milieu de terrain de l’ASSE Tannane, qui bat le portier girondins. Mais les locaux se reprennent dans la foulée : sur un corner mal repoussé par la défense des Verts, Plasil remise de la tête sur Yambéré qui envoie un ballon en cloche dans les filets adverse (10e).

Bernardoni détourne le pénalty

Le début de rencontre est fou, bien aidé par une défense girondine qui prend l’eau. Mais les joueurs du maillot au scapulaire n’ont pas de réussite car la recrue Malcolm aurait pu égaliser si sa frappe lointaine et enroulée n’avait pas frappé la transversale avant de sortir en six mètres peu avant la demi-heure de jeu. Enfin, juste avant le retour aux vestiaires, l’arbitre siffle un penalty extrêmement généreux en faveur des visiteurs. Mais le jeune gardien bordelais repousse la frappe de Söderlund sur son poteau avant que sa défense ne dégage le ballon. La seconde période est bien plus calme, les défenses plus resserrées. Cependant, les Stéphanois parviennent à enfoncer un peu plus le clou grâce à Söderlund (70e), avant que Roux ne clôt définitivement la marque à la 74e sur un tir parfaitement enroulé qui vient s’écraser dans l’angle droit des cages de Bernardoni. La rencontre se conclura par l’exclusion stupide de Diabaté, entré en jeu, pour un geste déplacé envers un joueur stéphanois dans le temps additionnel. Très mauvaise opération pour les Marines et Blancs, toujours onzième du championnat avec 33 points mais désormais avec une différence de but négative de cinq, désormais relégués à six longueurs du premier accessit européen.
Prochain match dès mercredi soir à 19 heures avec un derby de l’Atlantique lors des huitième de finale de la Coupe de France : en effet, les Girondins recevront le FC Nantes au Matmut Atlantique, avant de se rendre à Guingamp ce weekend pour le championnat.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda