Pessac

Nous avons testé l’atelier cosmétique homemade d’Etu’Récup

Toujours en quête de renouveau dans les services qu’elle propose, l’association participative pessacaise présente depuis janvier un atelier régulier pour apprendre à faire ses cosmétique sois-même. Nous avons retroussé nos manches pour plonger dans le plaisir du fait main !

Basée à Doyen Brus près du campus, Etu’Récup se définit comme une ressourcerie : son activité principale se fonde sur une remise en service des objets. Même si le public ciblé est davantage étudiant, c’est sur plus de 400m² que la boutique s’ouvre à tous : déco, meubles, livres, électro-ménager, vélos… Tout y est pour aménager un intérieur. Et les prix sont cassés : au détour d’une allée, on craquera sur une table à seulement 8e ! Active sur tous les fronts de sensibilisation, l’association est également en lien avec l’international : les étudiants Erasmus devant voyager léger se présentent en demandeurs majoritaires mais également donateurs après un semestre d’étude dans la capitale girondine. L’adhésion est unique et d’un minimum dérisoire de 2e pour l’accès à la boutique mais aussi aux ateliers. L’équipe salariée épaulée par une armée de bénévoles met en avant le côté participatif grâce aux échanges de compétences. C’est ainsi qu’après les ateliers textile et couture, mécanique, électronique, vélo et bois : l’atelier cosmétique fait son entrée régulière dans la liste de propositions d’Etu’récup !

Rendez-vous nous a été donné par l’événement Facebook à 17h devant le « bâteau », premier espace de l’association mis à disposition par l’université de Bordeaux, et tout le monde est bienvenu pour peu que l’on soit adhérent. Nous faisons connaissance d’ailleurs avec Déborah, jeune femme active qui a connu l’association par ce réseau social : «  j’ai participé à plusieurs autres ateliers et comme je suis curieuse de savoirs, je viens tester celui proposé aujourd’hui pour pouvoir le refaire toute seule chez moi. ». Au programme : baume à lèvre, lait démaquillant, gel douche et cold cream. Les matières et contenants étant fournis par Etu’Récup, chacun sera libre de participer à la hauteur de ses moyens à la fin de l’atelier. Aujourd’hui Manon et Catherine animent de concert. Tout est déjà disposé sur les tables et nous n’avons plus qu’à prendre place et à suivre les recettes dispensées par deux gracieuses animatrices. Manon n’a que 23 ans et met à l’aise les participantes les plus maladroites (dont je fais d’ailleurs partie), l’assemblée étant purement féminine cette fois-ci. L’ambiance est conviviale, les rires fusent quand quelqu’un se trompe et l’entraide est de mise. On tourne pour que tout le monde puisse repartir avec tous les produits et quand vient l’heure de la vaisselle chacun s’occupe de ses ustensiles avec plaisir.

Pauline, elle, a 28 ans et est étudiante en lettres. Elle a déjà participé à ce genre d’ateliers dans d’autres associations pour les produits ménagers faits maison. « La grosse différence avec Etu’Récup c’est qu’ici on a tout sur place, on n’a pas à amener nos contenants par exemple. L’organisation par table est plus pratique et aujourd’hui ce sont des produits hivernaux mais les thématiques changent, c’est un plus ! Cela fait longtemps que j’avais dans l’idée de faire mes produits moi-même car en plus d’être écologiques, les coûts sont largement réduits, mais je ne m’étais jamais lancée. Là je repars avec des conseils et les bases pour pouvoir me lancer seule, je me suis rendue compte qu’au final ce n’est pas aussi compliqué que ce à quoi je m’attendais mais qu’en plus on a besoin de peu de matériel. Grâce à l’atelier je vais pouvoir tester de nouvelles recettes et m’y mettre vraiment de mon côté ! »

Le temps passe et les discussions s’animent autour des coupelles, on échange sur les expériences dans le milieu associatif, ce que l’on met en place pour un quotidien éco-responsable, puis les sujets dérivent : les horizons sont différents et le partage se fait naturellement. On repart chez nous avec les cosmétiques que l’on est fières d’avoir réalisés nous-mêmes mais également enrichies par des rencontres. Tout le monde est libre d’apporter son savoir-faire au sein de l’association. D’ailleurs Anthony qui y travaille depuis sa création en 2015, nous intime que les projets sont légion dans les mois à venir : une maison du vélo ouvrira en septembre prochain dans le centre ville de Pessac et proposera des ateliers, de la sensibilisation mais aussi du prêt de vélos atypiques (tandems, pliables...) pour les familles qui envisageraient un achat mais également une vélo-école pour ceux qui n’ont pas pu apprendre. Puis, un local neuf dans l’espace multi-services prévu par le Crous devrait agrandir la boutique et les espaces ateliers. En attendant, depuis début mars, Etu’Récup ouvre ses portes également le samedi après-midi, voilà qui devrait nous faire patienter en attendant le prochain atelier !

Informations pratiques :
Atelier "cosmétiques naturels" : 3eme mardi du mois de 17h à 19h
Etu’Récup 13 avenue Pey Berland 33600 Pessac
Site internet :http://eturecup.org/
Etu’Récup sur facebook

Ecrit par Sabine Taverdet


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda