Nos dirigeants face aux limites de leur détermination …

Devant la patience, la maîtrise et le désir d’unité du peuple français, l’agitation brouillonne manifestée par nos hommes politiques fait peine à voir et ne manque pas d’inquiéter. Course à l’élection, impuissance, indécision, crainte d’échouer, autant d’hypothèses inquiétantes et pas très encourageantes ….

Ce matin encore, trois jours à peine après les derniers attentats, alors que le premier ministre semble se préoccuper de l’état nerveux de Nicolas Sarkozy et les medias se repaître de cette atmosphère confuse de dénigrements et de chamailleries tout à fait indécents et inopportuns, nos élus, même si l’opposition émet des critiques légitimes, continuent d’ignorer le risque de perte de patience et la grande inquiétude d’une population indignée qui attend tout autre chose que des débats sans aucun doute entachés d’arrières pensées électorales et où nul ne peut sérieusement prétendre donner des leçons à l’autre.

La France à l’évidence, parle beaucoup plus qu’elle n’agit et il y a bien trop longtemps que cela dure !

Contrairement aux nombreux pronostics de la gauche bien-pensante et autres tenants sourcilleux du respect de l’Etat de droit et aux appels inquiets du premier ministre, les Français à de très rares exceptions près, font face à cette atroce situation avec mesure, maîtrise et dignité, les actes antimusulmans sont peu nombreux, les attaques contre les mosquées ont diminué, le raz de marée raciste et populiste n’a pas eu lieu.

Bernard Cazeneuve
Photo Mathieu Delmestre : Solfé Communications

Solidarité, mesure, désir de renforcer l’unité du pays sont autant de valeurs et sentiments forts, bel et bien ancrés au sein de la population française, sauf que tout ceci n’est pas sans fragilité.

Au-delà des paroles de paix, de réconfort et d’amour dispensées avec justesse par les responsables religieux, au-delà des légitimes et démocratiques échanges d’idées et débats, les Français attendent de leurs dirigeants, non pas les discours lénifiants dont il sont devenus coutumiers, mais avant tout qu’ils fixent un cap clair avec autorité et que des actes forts succèdent rapidement aux bavardages, à l’agitation et au désordre politique.

Que la fermeté, le courage et la détermination de l’Etat soit ressentis par tous, devient urgent, faute de quoi, règlements de compte et autres solutions violentes disséminées sur le territoire sont à l’évidence à craindre ainsi que leurs catastrophiques conséquences.

Il est grand temps que notre pays se montre fort et uni !

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.