Mérignac

Mérignac Handball s’offre un printemps prometteur

Le Mérignac Handball féminin (MHB) retrouve la tête de la division 2 après un match très abouti samedi soir face à Barbouillages.

Les girondines qui avaient connu un trou d’air cet hiver après un début de saison fracassant avaient fini par rentrer dans le rang et se retrouver en troisième position dans l’attente de jours meilleurs.Semaine passée les foudroyantes avaient déjà laissé entrevoir un regain de forme en s’imposant dans les grandes largeurs à Sambres Avesnois 33/23, embellie confirmée avec cette belle prestation face aux gardoises battues 31/26. Au delà de la victoire ce qu’il faut retenir c’est l’état d’esprit et le schéma de jeu retrouvés qui laisse désormais entrevoir une fin de saison palpitante pour les mérignacaises.

Audrey Bruneau

Une défense à nouveau agressive, des solutions multiples en attaque avec l’internationale Audrey Bruneau (revenue de blessure) et Nimetigna Keita en artilleuses longue distance où encore les montées de balles rapides des attaquantes parmi lesquelles Mathilde Degoue en grande forme ces dernières semaines et voila le MHB à nouveau sur de bons rails. Si l’on ajoute à cela les gardiennes Amandine Balzinc et Audrey Nganmogne cette dernière particulièrement brillante samedi on retrouve désormais les bons ingrédients qui avaient déjà propulsées les mérignacaises en tête de la division en début d’exercice.

Mathilde Degoue

Il reste cinq matchs avant la fin de la saison et trois déplacements chez des concurrentes directes au titre Noisy le Grand, Vaux en Velin et celui de Celles sur Belles dans une poule où sept équipes peuvent espérer soulever le trophée. Pour Mérignac il s’agirait d’une belle récompense même si ce titre ne permettrait pas une accession directe en ligue 1 (LFH) la saison prochaine. En effet pour cela il faut satisfaire dès le début de saison à des critères précis d’ordre budgétaire et structurels validés par le gendarme de la gestion (CNCG), critères visant à consolider l’accès au professionnalisme des clubs en leur accordant dès lors le statut VAP ( voie d’accession au professionnalisme).

Audrey Nganmogne

Cette saison seules les équipes de Celles sur Belle et Saint Amand ont obtenu ce statut et sont pratiquement assurées d’accéder à l’échelon supérieur. Nul doute toutefois qu’une fin de saison réussie aiderait le club à débloquer les derniers freins pour faire valider ce statut VAP pour la saison prochaine alors que l’objectif initial était de s’y préparer à horizon 2020. On le voit une fin de saison assez effervescente pour le MHB tant sur les parquets sur le plan purement sportif qu’en coulisse avec des dirigeants s’activant pour préparer le club à une accession en LFH ce qui permettrait à la gironde de retrouver une équipe dans l’élite du handball.

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda