Mérignac

Mérignac et Bègles en 1/16 de finale de la coupe de France de handball

Cela fait bien quatre années que ce sont les féminines qui occupent le devant de la scène dans le petit monde du handball girondin. Depuis la disparition des girondins de Bordeaux Handball alors en division 2 masculine c’est tout d’abord l’Union Mios Biganos Bègles qui reprit le flambeau avant une descente aux enfers quasi immédiate pour laisser place à un grand champ de ruines en 2015.

Depuis dans un paysage masculin aux nombreux clubs situés de la N1 à la N3 c’est tout d’abord Bruges côté masculin qui tentait de redorer le blason avec de l’ambition et de bonnes saisons en nationale 1 avant de rentrer provisoirement dans le rang l’an passé tandis que côté féminin le Mérignac handball lui, se structurait pas à pas, à son rythme, certainement fort des expériences douloureuses des voisins. Formule quasi payante saison dernière avec un titre de champion de France en D2F mais sans possibilité d’accession les critères pour cela n’étant pas honorés. Cette saison les filles du MHB tenteront de renouveler l’exploit sportif de l’an passé seul passage obligé pour accéder à l’élite (LFH) les fameux critères d’accession étant cette fois ci validés. A l’étage inférieur (la nationale 1F) voila aussi le CA Bègles et Mios-Biganos qui pointent le bout de leur nez et pourraient entrevoir une montée en D2F. Pour Mios Biganos ce serait la surprise du chef pour Bègles il s’agirait d’une suite logique à l’ambition affichée suite au bon parcours l’an passé.

Il est plaisant de voir que ces deux clubs qui composaient l’Union au féminin il y trois ans en LFH retrouvent leur standing au fil des exercices. Ce WE se déroulaient les 1/32 de finale de la coupe de France et il est donc assez logique de retrouver deux équipes féminines comme seules rescapées de cette compétition. Mérignac pour son entrée en lice a du batailler ferme pour s’imposer à Mios , tandis que Bègles battait Bergerac pensionnaire et promue en D2F bien à la peine en ce début de saison. Les filles de Raphaël Benedetto iront se frotter à une équipe de D2F les voisines de Celles sur Belles pour un derby toujours haut en couleurs tandis que les protégées de Lucile Bruxelles devront se montrer sous leur meilleur jour pour aller chercher la victoire à Rochechouart St Junien qui évolue en N1F également. Une qualification souvent synonyme de réception attractive d’une équipe de l’élite en 1/8 de finale. Matchs à suivre le Weekend du 17/18 novembre.

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda