Mérignac

Mérignac (D2F) défie Brest (D1F) en 1/8 de finale de la coupe de France

L’armada brestoise vient dévorer tout cru le Mérignac handball pour ce match de coupe de France ce mercredi.

Comment pourrait il en être autrement tant les bretonnes ont un effectif digne d’une équipe nationale ? Jugez en par vous même : Pas moins de trois championnes du monde françaises de décembre dernier ( Darleux , N’Gouan et Pineau) des joueuses étrangères de top niveau ( Mangué l’espagnole, Geiger et Coatanéa les roumaines et deux joueuses serbes Pop-Lazic et Stoiljkovic ) et tout le reste de l’effectif confirmé où en devenir au plus haut niveau comme Herbrecht toujours là, où encore les autres internationales Prouvensier et Limal ...excusez du peu !
Deuxième en ligue nationale derrière Metz, qualifiées en quart de finale de la coupe d’Europe depuis dimanche dernier les brestoises ne cessent de monter dans la hiérarchie et leur recrutement en cours les propulsera sans doute encore davantage vers les sommets continentaux la saison prochaine.

Cleopatre Darleux MHB

Alors joué d’avance ce match ? Peut être ... où pas ! En effet même si la cote n’est pas favorable les mérignacaises ont quelques arguments à opposer. Ne serait ce que leur position de leader à l’étage au dessous ( D2) , un jeu bien rodé, une motivation sans faille à n’en pas douter , Audrey Bruneau et ses quarante sélections en équipe de France, Nimétiga Keita qui apporte son expérience à l’équipe du Sénégal dorénavant, un duo de gardiennes explosives, des ailieres véloces et une défense rugueuse. Tout cela dans une une salle pleine, bondée et bien bruyante avec peut être en face un ogre avec moins d’appétit que d’habitude au sortir d’un festin européen d’à peine trois jours.

Nimetigna Keita MHB

Raphaël Benedetto le coach mérignacais saura mieux que quiconque jouer de tous ces ressorts à même de faire passer une déroute annoncée en véritable exploit dans un décor dont raffole dame coupe de France bien souvent, reste à savoir si elle daignera poser ses yeux bienveillants du côté de Coubertin. En tout cas les foudroyantes n’auront rien à perdre pas même le tonnerre de Brest !

Bref pour les spectateurs qui auront la chance de décrocher un billet ( difficile au vu de la contenance de la salle Pierre de Coubertin) le spectacle devrait être au rendez vous pour ce big match de handball en gironde.
Mercredi 14 février 20H30 Salle Pierre de Coubertin Mérignac

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda