Menteurs

Hulot ne veut plus mentir car il pense que les réponses apportées à la menace du réchauffement climatique ne sont pas à la hauteur de l’enjeu et qu’il est temps de changer de paradigme. De facto il avoue que le gouvernement ment, que nos dirigeants ne sont que des menteurs et particulièrement le premier d’entr’eux, le Président de la République et l’aveu vient d’un ministre d’Etat numéro trois du gouvernement qui ne veut plus faire partie de cette bande de menteurs. Le coup est rude car de l’affirmation d’un des leurs qui y avait cru, on n’a jamais quitté l’ancien monde et demain une macronnerie deviendra un mensonge à moins qu’on enlève une consonne pour donner une image plus réaliste de la chose. Sur le plan aussi bien français qu’internationale le costume de menteur va être lourd à porter et décrédibilise entièrement le personnage, ce n’est plus Jupiter mais Jupi à terre. Le Cynisme du personnage Macron se trouve mis en évidence par la réaction de ce dernier minimisant l’aveu d’un air profondément dédaigneux : "c’est un homme libre" alors qu’il avait tout fait pour l’attirer dans ses filets et l’y conserver. Sa caution de gauche lui explose à la figure et Macron se retrouve bien comme il est en fait, un homme de droite dont le masque tombe, toujours plus président des riches et des chasseurs, confirmé à l’aune de ses dernières décisions.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.