Bordeaux

Marronniers de Gambetta : Quand on veut tuer son chien, on dit ...

Non pas qu’il a la rage, mais comme nous l’apprenons dans notre Quotidien Régional de la bouche de la maire-adjointe du quartier centre, Laurence Dessertine : « en raison de la demande des riverains d’une mise en valeur du bijou patrimonial que représente la place par l’implantation d’une lisière transparente ».

De quels riverains parle-t-on ?

Tout en espérant pour les commerçants et non pour les habitants que cette fameuse lisière prometteuse d’ombre dans trente ou quarante ans, stimulera les chiffres d’affaire, surtout celui des marchands de chapeaux, la mise en valeur du bijou patrimonial apparemment attendue va quand même nécessiter un débarbouillage intensif des façades.

Tout est actuellement loin de briller !

Question confort de vie et fraîcheur, inutile de se faire des illusions même si comme certains le disent les marronniers ne seraient pas adaptés au changement climatique.
Nous aurons tout entendu !!!

Les condamnés côté ouest de la place Gambetta

Lesquels marronniers auraient paraît-il aussi comme défaut de perdre des feuilles dès l’été.

Quant à nos Architectes responsables et autres, ayant paraît-il décrété que ces arbres ( désormais gênants ) avaient été plantés après la conception de la place ( et alors ?), leurs diverses et variées livraisons de fournaises ne rassurent plus grand monde et surtout pas les habitants.

Morale de l’histoire : Nos divers dirigeants et responsables locaux me semblent avoir bien trop souvent le sentiment de détenir seuls la vérité !

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda