Marcheur

En fait si l’on y regarde de près il n’y a eu qu’un seul vrai marcheur élu dans cette nouvelle assemblée c’est Jean Lassalle car du 10 avril 2013 au 11 décembre 2013, Jean Lassalle a quitté les bancs de l’Assemblée Nationale pour effectuer un tour de France à pied à la rencontre des citoyens, écouter leurs griefs et donner la parole aux « oubliés ». Cette marche de plus de 5 000 kilomètres qui a duré un peu plus de huit mois lui a permis de rencontrer des milliers de personnes. C’est donc le seul vrai marcheur et à ce titre il mériterait l’appellation de président d’honneur des marcheurs, mais rien n’est moins sur que cela lui fasse plaisir. Tous les autres soi-disant marcheurs n’ont parcouru tout au plus que quelques centaines de mètres ou peut être une poignée de kilomètres, tracts à la main dans leurs circonscriptions. Pour l’instant "En marche" n’a pas beaucoup marché et n’est pas forcément allé très loin, on attend la suite pour ces marcheurs au petit pied. En fait dans cette assemblée de marcheurs sur place on retrouve beaucoup d’anciennes façades rafraîchies de droite comme de gauche qui a n’en pas douté retrouveront la trace et le chemin de leurs origines n’étant pas le produit de la procréation politique assistée et pour ceux qui font partie de la procréation "macroniquement" assisté, ils pourront se compter quand le vent de la tempête soufflera, car même si ce n’est pas souhaitable il pourrait bien souffler et peut être fort. En attendant après avoir trahi son mentor, le Président pousse à la porte ses meilleurs soutiens surtout le maire de Pau qui l’a remis en selle quand sa campagne s’essoufflait, il a l’art de faire disparaître tout ceux qui pourrait lui faire un peu d’ombre et l’on serait tenter de dire "Sur qui, il va marcher au prochain coup ?"

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.