Maintenant descendre le Rhône

Pour Gérard Lajournade maintenant le plus dur est fait car il a rejoint Beaucaire et il va remettre à l’eau de l’autre côté du fleuve à Tarascon pour se laisser porter jusqu’à la Méditerranée par le Rhône et le petit Rhône pour atteindre Les Saintes Maries de la Mer

Pour son dernier voyage jusqu’aux Saintes Maries de la Mer Gérard Lajournade va pouvoir savourer jusqu’à son ultime destination, car il a décidé d’arrêter de faire ce périple d’autant que cette année il a un peu souffert sur le plan musculaire et tendineux. Sortir son kayak et le remettre à l’eau plusieurs fois par jour comme il l’a fait tout au long du canal des Deux Mers l’a pour la première fois un peu épuisé car il ne peut pas alléger le kayak ce dernier étant au poids minimum. Il n’est pas possible de descendre en dessous de quarante kilos pour le kayak et le matériel nécessaire compris pour sa randonnée en solitaire en totale autonomie pendant plus de quinze jours. Peut être aussi se donne t’il une durée un peu trop courte pour réalisé le parcours envisagé.

Nourriguier

Même si depuis Sète il n’a rencontré aucune écluse il lui en restait une à franchir celle de Nourriguier, huit kilomètres avant d’arriver à Beaucaire, depuis le matin il n’a eu aucun obstacle à sa progression. Tout n’a été que de la navigation en évitant d’aller vers l’écluse Saint Gilles que les péniches de gros tonnage empruntent et qui fait la jonction directe avec le petit Rhône. Après avoir franchi cette écluse, il lui a fallu encore extraire son kayak du canal à Beaucaire car cette branche est aveugle et ne donne plus dans le Rhône, c’est un morceau de canal réservé au plaisancier qui est très fréquenté entre Saint Gilles et Beaucaire avec de nombreuses haltes nautiques tout au long de cette partie du canal.

Ciments Calcia

Avant d’arriver a Beaucaire il a croisé une structure industrielle dont la silhouette qui n’a rien de touristique mais qui authentifie le paysage local avec les ciments Calcia installés au bord du canal avant d’entrée dans Beaucaire qui se situe sur la rive droite du Rhône et dans le département du Gard. Il faut traverser le Rhône pour trouver la ville de Tarascon, elle située dans les Bouches du Rhône. Beaucaire est un port fluvial ou de nombreux plaisanciers sont à l’amarre et petite curiosité, il y a un Beaucaire pas très loin de la Gironde qui est en fait un petit bourg de campagne qui compte 276 âmes dans le Gers, ce qui est bien modeste face au Beaucaire du Gard qui en compte plus de quinze milles et qui avec Tarascon représente un ensemble de trente milles habitants.

Beaucaire et sa plaisance

Gérard Lajournade comme à chaque fois qu’il ne coupe pas par l’écluse Saint Gilles pour se rendre directement dans le petit Rhône et qu’il fait la boucle jusqu’à Beaucaire traverse avec kayak et bagages le pont qui enjambe les deux bras du Rhône en s’appuyant sur la presqu’île de Barthelasse reliant Beaucaire à Tarascon pour rejoindre le camping au pied du château de Tarascon où il remet facilement à l’eau. Petite curiosité à cette hauteur le Rhône est entièrement Gardois et il s’en faut de peu que le château de Tarascon lui même ne soit pas Gardois et ce n’est pas une tartarinade. Le centre du Rhône ne devient la frontière entre Gard et Bouches du Rhône que quelques kilomètres plus loin, laissant le petit Rhône au Gard et le grand Rhône aux Bouches du même nom séparant ainsi la Camargue de la petite Camargue et laissant Arles dans les Bouches du Rhône et une partie de sa banlieue dans le Gard.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda