Montussan

Lutte-bio : « numéro 1 de la lutte biologique sur internet »

PNGRomain Trindade De Campos se fait tout discret dans son petit entrepôt à une vingtaine de kilomètre du centre-ville de Bordeaux. Pourtant, à Montussan, ce jeune entrepreneur est le numéro 1 de son domaine en termes de chiffre d’affaires.

L’aventure a commencé en 2016, en envahissant de cartons le salon de sa mère, il avait alors 25 ans. La lutte biologique est une façon de lutter contre les nuisibles, dans le jardin, en faisant appel à leurs prédateurs naturels. C’est une méthode respectueuse de l’environnement qui permet d’éviter les pesticides, et Romain en a fait sa spécialité. Il est le seul salarié de sa start-up, et travaille avec 3 associés depuis novembre, un stagiaire est aussi passé par-là. Même avec ce petit effectif, la concurrence ne l’inquiète pas pour le moment. Plusieurs petites entreprises fleurissent partout en France, mais étant installé depuis plus longtemps il explique « mieux connaitre le secteur » et donc posséder quelques avantages. « D’ici un à deux ans la concurrence sera beaucoup plus rude, tout va changer et il faudra être prêt » raconte Romain au micro de Bordeaux Gazette. Et pour se préparer, il veut commencer à estampiller son packaging « lutte-bio », une façon de professionnaliser la start-up girondine.

Depuis 2017, les établissements publics et autres collectivités territoriales n’ont plus le droit d’utiliser de produit chimique pour leurs espaces verts. En 2019, ce sont les jardiniers amateurs qui n’auront plus le droit d’utiliser ces produits phytosanitaires. Ils devront donc trouver des solutions alternatives, comme celles proposées par Lutte-Bio. Romain avait tout anticipé, il vend depuis 2016 les seuls produits qui seront autorisés au 1er janvier 2019. Au commencement, le jeune bordelais avait pour cible seulement les jardiniers amateurs. Aujourd’hui il souhaite ouvrir la porte aux professionnels avec l’arrivée imminente d’un nouveau site : « Biocontrole Solution ». Le jeune patron voit déjà certaines entreprises et collectivités commander sur lutte-bio, le futur site va professionnaliser les achats sans le besoin de passer par un appel d’offre. Evidemment, se trouvant au cœur d’une région viticole, l’objectif de Romain est de se faire une place dans cet univers.

Parmi ses clients les plus importants, il compte la mairie de Paris ou encore celle de Beauvais, des acheteurs réguliers qui n’ont pas systématiquement le temps de faire ces appels d’offre. Les produits alternatifs aux pesticides étant souvent vivants, il est difficile de les envoyer plus loin que les pays frontaliers. Cependant, l’ONF (Office National des Forêts) de Guadeloupe a décidé de faire appel au bordelais en se faisant livrer des bombes à glu à l’autre bout du monde ; une commande improbable et encourageante pour la suite. Les produits phares de Lutte-bio sont les larves de coccinelle (pour éliminer les pucerons) et les Ecopièges (pièges pour chenilles processionnaires) appréciés notamment par les écoles et les centres aérés. Des petits maraîchers aux plus grands vignerons, en passant par les jardiniers amateurs, Romain Trindade De Campos a tout ce qu’il faut. Pour des produits qui respectent l’environnement et votre jardin pensez à Lutte-bio !

Ecrit par Arthur Lahaye


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda