Rugby

Les petits bleus en démonstration face à l’Écosse

Après un succès pour l’ouverture du Tournoi face à l’Irlande sur la pelouse du stade Chaban-Delmas, l’équipe de France des -20ans se déplaçait en Écosse pour confirmer leur performance.

Une première mi-temps sur les chapeaux de roues. Les petits bleus ont décidément décider d’imposer leur jeu dès le début de chacun de leur match. Comme la semaine passée face à des irlandais surpris par l’intensité et la vitesses proposée, les bleus ont commencé très fort face à l’Écosse. Une stratégie plus que payante puisque les français ont donné l’impression d’être seul dans ce premier acte face à des écossais obligés de subir les offensives françaises qui s’enchaînent avec beaucoup de vitesse et de maîtrise. La France une nouvelle fois emmené par un Romain Ntamack impérial qui distribue les bons ballons et organise le jeu français à la perfection. Les français très concentrés à l’image de leur défense très agressive qui leur permet de récupérer une quantité impressionnante de ballons, sont sur un petit nuage et sont en démonstration face à un adversaire qui semble incapable d’arrêter le rouleau compresseur bleu. La France a multiplié les attaques et a plusieurs fois fais céder la défense adverse avant de franchir la ligne d’embut, ce qui a permis aux petits Bleus de réaliser une première mi-temps parfaite et compliqué pour l’Écosse à l’image du score à la pause qui est de 33 à 0 pour des Bleus à qui il aura fallu seulement 40 minutes pour imposer son rugby et prendre facilement le large au tableau d’affichage. Le scénario de premier acte semble identique à celui de la semaine dernière pour les français qui s’étaient dangereusement relâchés par la suite, ces erreurs seront à éviter dans le deuxième acte puisque que l’on peut imaginer une réaction de l’Écosse au retour des vestiaires.

La deuxième période commence aussi bien que la première. Les Bleus semblent avoir appris de leur erreurs de la semaine et n’ont pas décider de se relâcher avec deux nouveaux essais dès la reprise de la rencontre et le score qui ne cesse de s’aggraver. La note est très salé pour l’Écosse qui subit littéralement le jeu des Bleus. La mission est désormais impossible pour les écossais qui sont déjà menés 55 à 0 à une demi-heure de la fin du terme et qui ne peuvent seulement sauver l’honneur et tenter de débloquer leur compteur. Il aura fallu attendre un peu moins de l’heure de jeu pour voir une réaction écossaise qui par l’intermédiaire de ses avants a réussi à franchir la ligne d’embut des bleus. Naturellement, la France se relâche légèrement après une très grosse heure de jeu qui lui a permis de distancer son adversaire au tableau d’affichage et encaisse un deuxième essai, mais rien d’affolant pour les Bleus qui réagissent et accélèrent dans la foulée pour montrer leur maîtrise en inscrivant un nouvel essai et mènent désormais très largement 60 à 12 à environ un quart d’heure de la fin. Malgré une légère réaction, le défi était trop dur pour l’Écosse impuissante face à des joueurs français en démonstration de leur talent qui ont imposé leur rythme et leur rugby à un adversaire qui n’a eu d’autres choix que de subir et de compter les points. Les espoirs du rugby français s’imposent donc sur le score de 69 à 19 et envoient un message fort à leur futurs adversaires dans la compétition.
France 69 (9 essais Lemardelet 15ème, Boudehent 28ème, Lamothe 32ème, Heguy 37ème, Tauzon 41ème, Seguret 43ème, 45ème, 66ème, Carbonel 63ème ; 2 pénalités N’Tamack 5ème, 27ème ; 9 transformations N’Tamack 15ème, 28ème, 32ème, 37ème, 41ème, 43ème, 45ème, Carbonel 63ème, 66ème)
Ecosse 19 (3 essais Graham 50ème, 58ème, de pénalité ; 76ème), 2 transformations Thompson 50ème, pénalité 76ème*)

Ecrit par Bastien Marcou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda