Bordeaux

Les Petites Morts contre les Simones d’Orléans : à quoi ressemble un match de roller derby ?

C’est dans une salles de la plaine des sports Colette Besson que les Petites Morts de Bordeaux recevaient les Simones tout droit venues d’Orleans pour un match plus qu’amical. Une rencontre qui se solde par une défaite de nos Bordelaises, mais le tout dans la convivialité du roller derby.

Un peu perdu en arrivant au bout de la ligne C du tramway, il faut se repérer aux rollers et aux casques de jeunes femmes pour trouver la voie vers le lieu de la rencontre du jour. Une fois à l’intérieur, musique et rires accueillent le public. Un air de bonne ambiance flâne dans l’air. La curiosité s’éveille tout comme l’appétit à la vue du délicieux buffet original concocté par les joueuses du club elles-même. Mais sur la piste, certaines s’échauffent dans une atmosphère des plus sérieuses. Même si c’est une rencontre amicale, cela reste de la compétition ! Les rouges des Simones d’Orléans et les Petites Morts de Bordeaux en blanc enchaînent les tours de piste avant la partie.

Le match commence, les premiers « jams » sont un peu compliqués à comprendre pour les non-initiés mais peu à peu la sauce prend et le public est captivé. Heureusement, les speakeuses aident à démêler les nombreuses règles de ce sport complexe. En quelques phrases : sur la piste, il y a 5 joueuses de chaque équipe, 4 bloqueuses, 1 jammeuse. Les bloqueuses des 2 équipes forment un pack. Chaque jammeuse doit sortir du pack et dépasser les bloqueuses adverses, autant de fois que possible, pour marquer 1 point par joueuse dépassée légalement. Si les fautes signalées par les arbitres restent encore floues, le spectacle est au rendez-vous. Le public, concentré, s’exclame au rythme des impacts impressionnants entre les joueuses tout en les encourageant. Si les Simones d’Orléans ont l’avantage dans la première mi-temps, les Petites Morts arrivent à rester aux coudes à coudes. Il suffit d’un jam pour remettre les Bordelaises dans le match. Mais dans la deuxième période, la fatigue commence à se faire sentir. Les jammeuses ont plus de difficultés à passer les bloqueuses, et les Petites Morts commencent à être réellement en difficulté. « Bougez plus » conseille Belle Zébuth à ses joueuses lorsque l’écart commence à se faire sentir. En vain. Les Simones d’Orléans gèrent mieux leur fin de match et l’emportent 160 à 107.

Néanmoins, malgré la défaite, les joueuses, sourire aux lèvres, se félicitent. Dans le digne esprit du roller derby les deux équipes s’applaudissent avec l’accompagnement du public. Il est maintenant temps de déchausser ses patins et de profiter de la buvette et du buffet en partageant un moment de convivialité.

Ecrit par Camille Nicol


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda