Bordeaux

Les Girondins tenus en échec par les aiglons

Vendredi en match avancé de la 27ème journée de championnat de Ligue 1, les Marines et Blancs affrontaient l’OGC Nice. Mais contrairement aux dernières rencontres - plutôt folles -, la partie fut serrée et calme, sans le moindre but (0-0).

Après être reparti de l’avant le weekend dernier en s’imposant avec la manière à Guingamp, les hommes de Willy Sagnol recevaient les Niçois, solides troisièmes du classement. Sur le terrain, Bernardoni est toujours dans les buts. Devant lui, Yambéré et Guilbert sont à nouveaux titulaires, accompagnés de Poundje et Debuchy sur les côtés. Au milieu, on retrouve Chantome et Vada (qui profite de la blessure de Plasil) à la récupération, tandis que Diabaté est juste devant le trio offensif Touré - Rolan - Ounas. La première période est très calme, avec peu d’occasions, tout se passant au milieu de terrain. Car si les visiteurs du soir possèdent le ballon, ils ne parviennent pas à capitaliser cette domination et chaque camp tient bon face aux rares actions adverses, comme ce superbe coup-franc de Thomas Touré repoussé par le portier niçois grâce à une parade splendide.

Retour de Sané après son altercation avec Prior

La seconde période est légèrement plus débridée, avec plus de vitesse dans le jeu. Si Niçois et Bordelais auraient du, chacun bénéficier d’un penalty, l’arbitre de la rencontre ne bronchera jamais. Sané, rentré en jeu pour la première fois depuis l’épisode de la mise à pied suite à la bagarre avec Prior dans le vestiaire, a reçu d’importants sifflets de la part du public. Petite mauvaise nouvelle, Debuchy, sorti sur blessure, risque de rejoindre l’infirmerie du club, qui commence à peine à se vider. Sur le terrain, les deux formations se quittent donc sur un décevant 0-0, étant donné les rencontres spectaculaires auxquelles ont l’habitude de participer les deux formations. Un point enrageant pour les Bordelais qui demeurent 9e de Ligue 1 (en attendant la fin du weekend) avec 37 unités et une différence de but de moins 3 fruit de leur inconstance.
A quelques points des premiers accessits européens, les Bordelais se rendront à Reims samedi prochain à 20 heures, pour tenter de refaire leur retard.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda