FC Girondins de Bordeaux

Les Girondins s’inclinent à Nice

En déplacement sur la pelouse du surprenant troisième du championnat ce dimanche soir pour le compte de la 31e journée, les Girondins s’inclinent, plein de regrets, sur le score de 2-1.

Retour au championnat pour les Girondins, qui se déplaçaient dans les Alpes-Maritimes pour y défier l’OGC Nice dans ce qui constituait l’affiche du weekend. Sur la feuille de match, on retrouve toujours Carrasso dans les buts, malgré les rumeurs de départ en fin de saison. Jovanovic et Lewczuk forment la charnière centrale, encadrée par Sabaly et Contento sur les côtés. Toulalan est à la récupération tandis que Sankharé et Vada sont à l’animation, un peu plus haut. En attaque, Laborde est seul en pointe, aidé par Malcom et Kamano en ailiers. La rencontre démarre sur les chapeaux de roues et à la sixième minute de jeu, la tête du défenseur niçois Souquet est repoussée par les poteaux de Carrasso. A la 9e minute de jeu, Laborde récupère le cuir à l’entrée de la surface azuréenne avant d’effacer deux défenseurs sur deux grands ponts et d’ouvrir la marque sur une puissante frappe entre les jambes du portier adverse. Les Bordelais prennent l’avantage grâce à la cinquième réalisation du joueur formé au club. Un avantage de courte durée puisque six minutes plus tard, les Niçois obtiennent un penalty généreux pour une faute du capitaine Toulalan.
La Faute de Toulalan dans la surface
L’attaquant de l’OGCN prêté par le Milan AC, Mario Balotelli, transforme le face à face d’un tir puissant que Carrasso ne peut atteindre. Juste avant la demi-heure de jeu, Balotelli récupère le ballon et sert Esseyric qui enroule une frappe du droit qui se loge dans les filets bordelais (27e). Les locaux prennent l’avantage et ne le quitteront plus. Si la possession est en faveur de Nice, les deux formations se procurent des occasions franches. Mais les visiteurs ratent le coach, dont la plus belle illustration est cette balle ratée de Kamano à un mètre des cages niçoises, peu avant l’heure de jeu qui réussit le plus difficile de la mettre à côté. Les Bordelais s’inclinent donc 2-1 à Nice au terme d’une rencontre où il y avait la place de faire mieux semble-t-il, en cas de maitrise et d’absence de pied carré. Au classement, les Girondins demeurent sixième de Ligue 1 avec 46 unités et une différence de but de plus quatre, à un point seulement du rival honni marseillais.
Prochain match dès mercredi après-midi à 18h30 avec un déplacement à Angers dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Article précédent
Patrice au Rocher de Palmer
Article suivant
Les 6 jours de Garonne

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda