FC Girondins de Bordeaux

Les Girondins s’effondrent en demi-finale

Opposés au Lille Olympique Sporting Club ce mardi soir en demi-finale de la Coupe de la Ligue, les Marines et Blancs se sont lourdement inclinés 5-1 au terme d’un non-match et ne participeront pas à la finale prévue en avril.

Net coup d’arrêt pour les Bordelais. En plein forme depuis plus d’un mois, les Girondins de Sagnol se rendaient à Lille dans l’espoir de rallier une finale de coupe. Pour ce match, Prior est logiquement titulaire dans les buts en lieu et place de Carrasso, blessé pour six mois. En défense, Poko et Contento encadrent la charnière centrale composée de Guilbert et Yambéré une nouvelle fois. Dans l’entrejeu, on retrouve Traoré, Chantome et Plasil, alors que Crivelli, seul en pointe, est soutenu par Khazri et Rolan sur les ailes. Et dès le début de la rencontre, les Nordistes parviennent à ouvrir la marque sur une erreur défensive entre Contento et Prior qui se percutent et laisse l’attaquant lillois marquer sans grande difficulté dans un but presque vide, le tout après six minutes de jeu seulement. Les Bordelais ne touchent pas un ballon, sont dépassés défensivement et sont proches du point de rupture. Mais à la demi-heure de jeu, sur une de leur très rares incursions dans le camp lillois, après un bon pressing de Khazri, Chantome surprend un défenseur lillois et frappe directement pour égaliser.

Après un léger coup de mieux, les Aquitains vont à nouveau plonger, et bien que le portier bordelais parviennent à se montrer décisif, il doit céder : sur une attaque rapidement menée par le lillois Lopes, Sané, fraichement entré en jeu, lob son propre gardien (41e) avant que Soumaoro ne triple la mise sur coup de pied arrêté juste avant la mi-temps (45e). Alors que les Girondins repartent sur de meilleurs rails en seconde période, les locaux réussissent à tuer le match sur un but de Bauthéac qui surgit derrière Sané au second poteau pour reprendre un centre de Corchia (56e). Sans enjeu pour la dernière demi-heure de jeu, les joueurs du maillot au scapulaire parviennent à se montrer dangereux sans pour autant conclure. Pire, en toute fin de rencontre, les Dogues enfoncent le clou sur un contre rudement bien mené conclue par Boufal qui crucifie Prior (93e) Les Girondins de Bordeaux s’inclinent donc lourdement sur le score de 5-1 sans jamais avoir été dans le coup en produisant une piteuse impression.
Il faudra se remettre dans le coup ce dimanche à 17 heures pour la réception du Stade Rennais à l’occasion de la 23e journée de championnat

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda