Bordeaux

Les Girondins arrachent les trois points face à Dijon

Les Marines et Blancs recevaient Dijon ce samedi soir à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Après avoir été mené au score à deux reprises, les Bordelais sont parvenus à renverser la vapeur et s’imposent finalement 3-2 au terme d’un scénario fou.

Après avoir perdu deux points dans les tous derniers instant de la rencontre à Guingamp la semaine passée, les Girondins se mesuraient au promu dijonnais ce samedi. Sur le feuille de match, Prior est toujours dans les buts. En défense, Pallois est de retour, associé à Lewczuk, tandis que Sabaly et Poundje sont encore présents en tant que latéraux.. Au milieu, Toulalan est aligné aux côtés de Plasil et Vada. Enfin, Rolan et Ounas sont titulaires en attaque, soutenu par Malcom en meneur. Le début de rencontre est clairement à l’avantage des visiteurs qui se montrent le plus dangereux, forçant le portier bordelais à intervenir, tandis que les Bordelais ne parviennent pas à rentrer dans la surface dijonnaise durant la première demi-heure de jeu. Le dernier quart d’heure de la première mi-temps est légèrement plus ouvert, mais les Bordelais vont encaisser un splendide but juste avant la pause : sur un coup-franc à une vingtaine de mètre des cages de Prior, le dijonnais Mehdi Abeid envoie un missile au dessus du mur qui retombe juste sous la transversale (44e) ! Le gardien du FCGB est battu et les Bourguignons rentrent aux vestiaires avec un avantage plutôt mérité.

Rolan

La seconde période démarre à peine que les locaux égalisent d’entrée : sur une attaque placée venant du côté gauche, Poundje centre au point de penalty pour Rolan qui, face aux gardien, enroule parfaitement sa frappe pour marquer son quatrième but de la saison (48e). Au passage, l’international uruguayen inscrit là le 3500e but des Girondins de Bordeaux dans l’élite du football français (pour 2340 matchs en 64 saisons). Mais l’égalité au tableau d’affichage sera provisoire puisque un quart d’heure plus tard, les Dijonnais reprennent l’avantage sur une contre-attaque menée par Diony sur le côté droit avant de mettre la balle en retrait pour Tavares qui ajuste Prior sans soucis (63e). Les Aquitains sont abattus et semblent dépassés par leurs adversaires du jour qui se procurent les actions les plus franches. La défense bordelais plie mais ne rompt pas, et à une minute de la fin du temps réglementaire, Kamano, entré en jeu au tout début de la seconde période, égalise pour les Girondins d’une belle tête au premier poteau sur un corner bien frappé par Plasil. Les Bordelais accrochent un point inespéré et poussent pour arracher la victoire en toute fin de match. Et dans une fin de match folle, Ménez s’en va dans un raid solitaire sur le côté gauche avant d’adresser un centre, détournée par la défense du DFCO, qui retombe au pieds de Kamano qui ne se fait pas prier pour pousser la balle au fond des filets et offrir une incroyable victoire aux Girondins sur le score de 3-2 (90+3e). C’est donc un succès presque immérité pour les Girondins qui récupèrent la sixième place du classement avec 23 unités et une différence de but de plus trois.

Kamano

Les matchs s’enchainent et les hommes de Jocelyn Gourvennec iront défier Bastia ce mercredi soir à 19 heures sur l’Île de Beauté, avant de recevoir Lille samedi prochain.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda