Rugby

Les Barbarians viennent à bout de l’Australie

Les Barbarians français se sont mis les Kangourous dans la poche dans un match engagé où les français ont choisi la gagne sans que ce soit au détriment du jeu.

En fait ce sont les Australiens qui ont orienté l’attitude des français en prenant une pénalité à la huitième minute qu’ils transforment, démontrant qu’au delà du soucis de jeu, il y avait un soucis de victoire pour ces Australiens. A force de voir les offensives françaises se briser sur la défenses des Kangourous c’est Lonca qui va donner les trois premiers points au français. Il faut dire que le match a démarrer à cent à l’heure après la minute d’applaudissement dédiée à Serge Kampf et le coup d’envoi de Romain Lonca, les Australiens essaient d’imposer leur puissance et leur rythme et si ils y arrivent dans les premières minutes progressivement la mayonnaise barbarians va prendre et la seconde ligne Capo Ortega et le jeune rouquin Lambey répondent du tac au tac, l’ancien de 35 ans et le jeune de 22 ans forment un remarquable attelage et on va voir partout cette tignace rousse qui va crever l’écran. Avec ce garçon le LOU tient une sacrée recrue, et la mi-temps est sifflée sur le score de 8 à 3, on sent les français prets à faire un coup d’éclat tant ils ont mis d’ardeur à la relance dans cette première mi-temps.

Aurélien Rougerie, capitaine de la sélection

La seconde mi-temps à peine engagée la charnière est remplacé par la paire Dupont qui se trouve devenir le plus jeune international à 20 ans qu’il vient de fêter dans le mois (15 novembre) avec son compagnon de club Dumora. On voit ainsi que les entraineurs Ibanez et Garbajosa font le pari de l’homogénéité pour la charnière en chageant une charnière bordelo-béglaise par une charnière castraise et cette stratégie va apparaitre comme la bonne car pendant les deux mi-temps on aura vu des lancements de jeu avec de la fluidité. La seconde mi-temps va être aussi engagée que la première et grâce au bon comportement des avants qui vont obtenir trois pénalités et la botte de Dumora les français vont prendre l’avantage. Les australiens vont tout tenter pour revenir ce qu’ils vont réussir en revenant à un petit moins mais c’était sans compter sur ce diable de Dupont qui sur un contre attaque va percer sur quarante mètres avant de donner la balle qui est transmise à Lakafia qui va entre les perches. Mr Sylvestre va longuement consulter la vidéo avant d’accorder l’essai nqui scelle la défaite des Wallabies vangeant en quelques sorte France A car les Barbarians n’ont pas affronté une équpe B, loin de là !

Vingt ans depuis une semaine et Dupont est déjà un grand

BARBARIANS FRANÇAIS : A. Bonneval (Caminati 59e) - Connor, Aguillon, Rougerie (cap), Dupichot - (o) Lonca (Dumora 43e), (m) Lesgourgues (A. Dupont 43e) - Gérondeau (Monribot 53e), Lakafia, Sazy - Capo Ortega (Jacquet 59e), Lambey - Brugnaut (Poux 45e), Bonfils (Orioli 45e), Pointud (Menini 45e).

AUSTRALIE : Morahan - Koroibete, Gerrard (Clunies-Ross 77e), Godwin, Naiyaravoro - (o) Lance (Kellaway 10e), (m) Frisby (Stirzaker 61e) - Dempsey (Vanderglas 69e), Mowen (Fardy 50e), Kimlin - Carter, Skelton (cap) - Robertson (Lolohea 78e), Charles (Ready 50e), Ryan (Fa’agese 41e, puis Ryan 45e, puis Fa’agese 78e).

Bordeaux, Stade Chaban-Delmas, Barbarians français battent Australie 19-11 (3-8). Spectateurs : 30 028. Arbitre : J. Sylvestre (ARG).

Barbarians français : 19 (1 essai Lakafia 77ème ; 4 pénalités Lonca 30ème, Dumora 53ème, 61ème, 70ème ; 1 transformation Dumora 78ème)

Australie : 11 (1 essai Mowen 3ème ; 2 pénalités Frisby 8ème, Godwin 75ème)
Remplacement temporaire : Kimlin par Ready (24e à 34e) pour l’Australie.
Exclusion temporaire : Godwin (23e, plaquage dangereux) pour l’Australie.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda