Bordeaux

Les ailiers de l’UBB assomment l’Ulster

On s’attendait à voir un autre rugby mais on a surtout vu un autre arbitrage qui a fait sortir Laurent Marti de ses gonds qui pense que ce n’est pas parce que l’Union a gagné qu’il ne faut pas en parler.

A la vue de la première mi-temps il est incontestable que l’Ulster avait bien mis dans sa tête de remporter ce match afin de démontrer sa valeur en tant que leader de la Guinness Pro 12. Ce ne sont pas les excellentes quinze premières minutes de l’Union avec un Chalmers impérial et une équipe qui montrait de réelles qualités qui ont fait trembler le système irlandais fait de rigueur et de précision avec une défense hermétique. Les irlandais avaient bien compris que l’Union tenterait de passer par les ailes et leurs centres montaient à la découpe sur chaque action rendant le jeu ouvert assez peu fructueux pour l’Union même si les 21 132 spectateurs présents trouvaient le spectacle agréable. Durant cette première mi-temps l’Union n’est pas arrivé à concrétiser ses temps forts même si elle a ouvert le score par Madigan dès la troisième minute. Les irlandais ont répliqué à la 21 ème minute ou Pienaar sert Trimble le capitaine de cette formation irlandaise pour un essai presque au pieds des poteaux et les visiteurs s’emparent du score. On va alors assister à un temps fort des visiteurs qui ont pris la mesure de l’Union mais celle ci va tenir pour n’encaisser qu’une pénalité supplémentaire malgré une longue domination des irlandais. L’Ulster vire en tête à la mi-temps en menant par 10 à 3.

Taofifenua marque malgré Rory Best

L’Union n’est pas totalement décramponnée et cette dernière va se rapprocher suite à un plaquage haut sur Madigan qui va se faire justice lui même et l’Union n’est plus qu’à 4 points. Essayant toujours de passer au large face à une défense qui monte pied au plancher l’Union n’y arrive pas malgré de beaux mouvements souvent avortés sur fautes de mains ou en se heurtant à la défense. L’entrée d’Avéi face à Best et le changement de charnière vont amener une orientation tactique nouvelle qui va montrer son bien fondé. En attaquant devant en cherchant à franchir sur les avants les visiteurs vont se trouver confrontés à un nouveau problème qu’ils vont avoir du mal à résoudre car après que Beauxis ait rapproché les siens à 1 point des visiteurs la première ligne est totalement changé avec apparemment des consignes précises pour attaquer dans l’axe. Cela va perturber les visiteurs et progressivement l’Union va prendre le match à son compte malgré trois points ajoutés par Jackson. Sous la pression les irlandais vont commettre un nombre incalculable de fautes dont certaines auraient mérité à minima un carton jaune ce qui a eu le don d’irriter le Président Marti. Après un premier essai refusé à Avei c’est enfin Taofifenua qui conclut malgré ce diable de Rory Best toujours omniprésent en défense et l’Union n’a qu’un petit point d’avance

Talebula va franchir l’obstacle

Le vrai tournant du match se situe sur le renvoi suite à cet essai où Talebula hérite du coup de pied de renvoi et qui réalise un exploit dont seul il est capable. Il relance et perce balle en main repousse un adversaire et après soixante mètres de course veut servir Serin qui est plaqué sans ballon, alors qu’il allait marquer sur le service de Talebula. Après arbitrage vidéo l’arbitre décide essai de pénalité et carton jaune pour le défenseur Sean Ready. Il reste deux minutes aux visiteurs pour revenir dans le bonus défensif et il vont tout tenter mais perdre le ballon dans les 22 mètres de l’UBB et Buttin ramasse, sert parfaitement Connor décalé qui après 80 mètres de course va entre les poteaux. La fin du match est sifflée suite à la transformation de Beauxis. Après le match Jacques Brunel se montrait satisfait et il y avait de quoi mais surtout il a mis en relief la performance du groupe qui a su se maintenir à un haut niveau de jeu sans marquer de baisse de régime durant le match. Sur la fin de la rencontre c’est le physique des unionistes qui a fait la différence avec une très belle prestation d’ensemble de toute la formation. S’il y a un joueur a cité en face c’est bien ce diable de Rory Best qui a montré une activité défensive de tous les instants.

Union Bordeaux Bègles : 28 (3 essais Taofifenua 74ème, pénalité 75ème, Connor 80ème ; 3 pénalités Madigan 3ème, 45ème, Beauxis 54ème ; 2 transformations Beauxis 75ème, 80ème +1)

Ulster : 13 (1 essai Trimble 21ème ; 2 pénalités Jackson 39ème, 57ème ; 1 transformation 23ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda