Blaye

Les 78 biens inscrits au patrimoine mondial de l’humanité au titre des Chemins de Compostelle en France

Pour clore ce vingtième anniversaire de l’inscription des chemins de Saint Jacques au patrimoine mondial de l’humanité une exposition est organisée dans la salle capitulaire de la Cour Mably qui permet de les découvrir en photos

La découverte du tombeau de Jacques le « Majeur », au début du IXème siècle, près d’Iria Flavia, au Nord-Ouest de la péninsule ibérique a donné naissance à ce qui est devenu un des trois grands pèlerinages de la chrétienté. Selon les « Actes des apôtres » Jacques le Majeur, frère de Jean l’évangéliste fils de Salomé et de Zébédée est l’un des premiers apôtres du Christ et ce n’est qu’au Vème siècle qu’on apprendra de Jérôme dans son Commentaire sur Isaïe, qui attribue à Jacques le Majeur l’évangélisation de l’Illyrie et des Espagnes, dénomination qui le distingue de son homonyme, l’apôtre Jacques fils d’Alphée dit le « Mineur ». Le pape Innocent contestera cette thèse en avançant que l’évangélisation des pays du bassin occidental de la Méditerranée par quelque apôtre « non romain » n’est pas concevable et il attribue cette évangélisation à Pierre mais une autre thèse attribuera cette évangélisation à Paul (Saül de Tarse). Le début de la chrétienté baigne dans une sérieuse guerre d’interprétation entre les différentes autorités ecclésiastiques de l’époque, s’appuyant sur des textes apocryphes.

Venus des pays Scandinaves, d’Allemagne, des Iles Britanniques, d’Italie, de Pologne, de Hongrie, les pèlerins de l’ensemble de l’Europe transitent par la France pour rejoindre une des quatre grandes voies qui la traverse à savoir la « Via Turonensis » qui prend naissance à Paris au pied de la tour Saint Jacques en prolongement de la « Nieder Strasse » en provenance d’Aix la Chapelle qui passe par Amiens. Cette « via Turonensis » passe donc par Tours, la Gironde et Bordeaux avec une variante de trajet par Angoulème et La Sauve avant de traverser les Landes. Avec la « Via Lemonivencis » qui traverse le Périgord et aussi la Gironde en provenance de Vezelay, celle ci passe par Monségur, La Réole et Bazas. Entre ces via il existe des chemins de traverses qui permettent de passer d’une via à l’autre mais la « via Turonensis » et la « Via Lemovicensis » se rejoignent à Sauveterre de Béarn pour épouser le même chemin. Deux autres chemins ou via traversent la France la « via Podiensis » qui part du Puy en Velay, qui traverse le Lot et le Gers et la « via Tolosana » qui part d’Arles passe par Saint-Gilles, Montpellier et Toulouse. Tous ces chemins se rejoignent en Espagne à Puente la Reina pour former le « Camino Francés » qui passe par Logrono, Burgos, Leon et Astorga avant de rejoindre le porche de la Gloire de la Basilique de Saint-Jacques de Compostelle.

La Gironde est traversée par deux chemin un qui passe par Blaye, Bordeaux et Belin-Beliet, l’autre par Monségur, La Réole et Bazas. Blaye est une étape particulière avec sa communauté de Chanoines de Saint Augustins qui veillait sur les sépultures de Saint Romain et de Roland le neveu de Charlemagne. En Gironde sept biens sont inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle, la Basilique* Notre Dame de la Fin des Terres à Soulac sur Mer qui est une étape de la voie Littorale apparaissant comme comme un chemin de traverse girondin et landais. Bordeaux témoigne de trois biens au patrimoine, les Basiliques* Saint-Michel et Saint-Serin ainsi que la cathédrale Saint-André tous ces bien sont sur la via Turonensis avec en plus les biens de la Sauve avec l’ancienne abbaye et l’église Saint Pierre mais la voie Lemovicensis n’est pas en reste avec la Cathédrale Saint-Jean Baptiste de Bazas. La Gironde en a laissé quatre vingts pour le reste de la France, mais démontre sa richesse en sites Jacquaires classés au Patrimoine Mondiale de l’Humanité. On peut dans cette exposition découvrir gratuitement les photos des quatre vingt sept sites français classés jusqu’ à Dimanche soir dans la salle capitulaire de la Cour Mably.
*Basilique : Cathédrale qui contient des reliques de Saints, les basiliques ont préséance sur toutes les autres églises, à l’exception de la cathédrale de leur diocèse.
Source : Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle In Situ THEMES MSM 1999 320 pages

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda