Bordeaux

Législatives 2017, à Bordeaux les candidatures fleurissent ….

Alors que les élections législatives ou présidentielles attirent de plus en plus de candidats à la candidature, le peu d’engouement manifesté par les « citoyens français » se traduit par un taux de participation souvent extrêmement bas. De plus en plus de désirs de candidature et de moins en moins de votants tel est le curieux constat qui se confirme chaque jour un peu plus.

Abstention record

Un sommet vient d’être approché avec la législative partielle nantaise de ce mois d’avril, où le taux d’abstention s’est élevé à 73%, de quoi faire réfléchir et pour le moins pondérer les emballements et autres termes de « victoire » souvent employés en pareilles circonstances.

Une circonscription très convoitée

La deuxième circonscription de Bordeaux n’échappe pas à ce phénomène d’autant que les bordelais croient de plus en plus à la possibilité de voir Alain Juppé s’installer à l’Elysée et, en pareille circonstance, sa dauphine Virginie Calmels choisir la mairie de Bordeaux, ce qui laisserait ainsi le champ libre à de nombreux candidats potentiels, qui dès maintenant ne manquent pas de se manifester.


Bordeaux sans Alain Juppé ?

Le conseiller municipal (Mouvement Sens commun) Edouard Duparc, et les adjoints Jean-Louis David, Fabien Robert, Pierre de Gaétan Njikam, semblent intéressés par une candidature à l’investiture sur cette circonscription, ce qui conduit la titulaire du poste, la députée Michèle Delaunay, à ironiser à propos de cette abondance de candidats rappelant les primaires des Républicains.

Petite histoire politique « bordelo – bordelaise » dont le dénouement dépend du résultat de la primaire de la droite et du centre. Il importe donc d’attendre ...
Alors que les ambitions légitimes d’adjoints connus, reconnus et sérieux dans l’exécution de leur tâche ne manquent pas d’irriter une partie non négligeable de l’électorat pour laquelle la sensation d’être en campagne électorale permanente est très désagréable, une immense majorité de bordelais n’y prête que peu d’intérêt pour ne pas dire aucun, de quoi ramener les querelles d’ego qui se profilent à de plus justes proportions …

Bordeaux pourrait bien connaître, après la présidentielle, un remue-ménage pas nécessairement très profitable à ses habitants.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda