Libourne

Le testament de Virgile, plus qu’un roman œnologique

Pas de vacances pour les éditions Féret qui ont sorti cet été trois nouveaux titres, dont « Le testament de Virgile ». Ce roman écrit par une Libournaise Isabelle Chrétien - Sériot dans la vie - est original par son thème : une initiation romanesque au vin. Mais son intérêt ne s’arrête pas là

Amateur passionné, Virgile a réuni une superbe collection de grands vins de Bordeaux et d’ailleurs. Un trésor dont il ne sait que faire, car selon les médecins il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Sauf miracle il ne devrait pas dépasser les 57 ans. Finis les projets de retraite hédoniste au rythme des dégustations de ses précieux flacons. Partir ne le dérange pas. Mais que va devenir sa cave ? Il n’a pas d’héritier direct ou indirect. A qui la léguer pour qu’elle garde son âme ?
Une solution lui vient à l’esprit : la donner à un voisin. Mais quel voisin ? Celui qui lui semble le plus apte à recevoir ce cadeau est... une voisine. Et qui plus est une jeune femme qui va vers ses 35 ans et dont il ne sait rien. S’intéresse-t-elle au vin ? Pour le savoir, il dépose un verre de vin devant sa porte et pas de n’importe quel vin : un pavie de 1990. La réponse est sans appel : le verre et son précieux contenu se retrouvent immédiatement dans un baquet. Un sort qu’ils partagent avec de nombreux autres vins tout aussi prestigieux jusqu’au moment où un Lynch Bages 1989 connaîtra un sort plus enviable.

Victoire ou « à demie », car elle demande encore à être confirmée, vues les circonstances très particulières. Toutefois, le dialogue finit par s’engager donnant naissance à une relation complexe entre deux caractères très forts dans un contexte qui peut ouvrir sur une issue qui n’est pas écrite d’avance. Cette relation permet à Virgile de faire de sa rencontre avec Aurore, qui cesse d’être la belle inconnue de la rue des Lilas, une véritable initiation au vin et à la dégustation avec des descriptions très précises des bouteilles ouvertes. Si précises que l’on jurerait qu’Isabelle Chrétien est issue du sérail du vin. En fait il n’en est rien, elle est originaire de Lille et est venue s’installer à Libourne par amour des grand crus du Libournais. Sa connaissance des vins (chaque description correspond à une dégustation qu’elle a réellement effectuée) n’en est que plus remarquable. Mais l’intérêt de son livre ne se résume pas à sa seule dimension œnologique. Le roman est aussi et surtout celui de deux authentiques personnages découvrant la naissance de vrais sentiments. Ceux-ci appellent des choix qui servent de base à l’intrigue du livre. Très bien construit et écrit, cet authentique roman pourrait bien ouvrir une nouvelle voie pour Féret, celle d’une maison d’édition littéraire.

Le testament de Virgile
Isabelle Chrétien
préface de Nicolas Thienpont
Editions Féret
EAN : 9782351561980
156 pages
en vente dans toutes les librairies
17,50 €

Ecrit par Antoine Lebegue


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda