Bordeaux

Le service civique, un entreprenariat prometteur

L’association Unis-Cité a célébré sa première promotion de jeunes volontaires « Rêve et Réalise ». Ce programme du service civique a remis aux quinze jeunes le diplôme qui couronne leurs six mois d’engagement.

La Halle des Douves accueille une cérémonie inédite ce vendredi 8 juillet. Après six mois de travail, de solidarité et de rencontres, quinze jeunes entre 16 et 25 ans voient la consécration de leurs projets. Les brevets récompensent leur engagement civique et les projets d’intérêt général qu’ils ont mené, au service du territoire. Seul ou en équipe, les volontaires ont monté leur projet selon différentes thématiques : l’environnement, la citoyenneté, la santé, le handicap… Le but de Rêve et Réalise, une antenne du service civique de Bordeaux Gironde, est d’éveiller les talents d’entrepreneurs des volontaires. Mission réussie pour cette première promotion qui est parvenue au bout des neuf projets débutés le 1er février. Pour remettre ces brevets, différents élus, partenaires de l’antenne Bordeaux Gironde, sont montés sur scène. Anne Brézillon, élue à la mairie de Bordeaux, Patrick Tournache, chargé de mission à Bordeaux Métropole et Léonore Moncond’huy, conseillère régionale ont tous félicité l’engagement de ses jeunes en espérant les voir inspirer d’autres personnes. Les résultats de ces six mois de travail sont tels que les élus de Bordeaux Métropole ont déjà voté pour renouveler leur soutien à Rêve et Réalise, l’année prochaine, comme l’a annoncé Patrick Tournache. En six mois d’engagement, ces neuf projets ont aidé 392 bénéficiaires, et plus de 180 interventions ont été menées. Les parrains et marraines, des chefs d’entreprises et des entrepreneurs, ont particulièrement salué le professionnalisme et le savoir-faire de ces jeunes venus d’horizons différents.

« Nous voulons vraiment motiver d’autres gens à accomplir des projets qui ont du sens comme ceux d’Unis-Cité  », assure Nicolas Brochart, coordinateur des jeunes de Rêve et Réalise. Lorsque les jeunes diplômés se retrouvent sur scène tous ensembles, l’émotion prend le pas sur la joie et les rires qui avaient retentis jusque-là. La fin de ces six mois d’aventure marque un tournant dans la vie de ces personnes qui ne sont pas toujours sûres de ce que leur réserve leur futur. Au moment de résumer leur expérience, ce sont les mots de « solidarité », « rencontres », et « partage » qui ressortent le plus.
Manon et Marie ont créé le projet Les MaMa du recyclage. Les deux jeunes femmes se sont associées pour apprendre aux enfants le recyclage. Pour leur première expérience dans le service civique, elles ont contacté des centres et différents partenaires qui leurs ont fourni les matériaux. Sous forme d’ateliers, la sensibilisation au recyclage a semble-t-il portée ses fruits. « Les enfants nous ont dit qu’ils avaient changé leurs habitudes, grâce à nous. C’est un accomplissement pour nous, et c’est très valorisant de voir que ce qu’on fait à un impact.  » Manon a choisi d’effectuer son service civique car l’expérience la tentait. Elle a profité de ce temps pour découvrir de nouvelles choses et déterminer ce qui lui plaît. Manon entame à présent une formation d’aide-soignante. Marie, de son côté, venait de terminer ses études lorsqu’elle s’est engagée à l’antenne de Bordeaux Gironde. La place donnée aux jeunes, l’autonomie dont ils ont profité a convaincu la jeune femme de prendre part à cette aventure. Dans la continuité de son projet, Marie souhaite ensuite monter une recyclerie.

Elise Angeletti a, elle, conçu le projet Les Porteurs d’Histoire. Son but est de créer un lien intergénérationnel entre des enfants et des personnes âgées de Lormont. Après plusieurs réunions avec les différents groupes, des rencontres ont été organisées entre jeunes et anciens. Les échanges autour d’un thème ont beaucoup apporté à tous les acteurs de ce projet. «  Je suis heureuse de cette expérience très gratifiante. Elle m’a permis de gagner une nouvelle confiance en moi, je me suis prouvé que j’étais capable de mener des projets importants à bien. » Elise témoigne d’une grande volonté d’être utile aux autres et à soi-même, qui l’a poussée à s’engager dans le service civique. Elle souhaite maintenant passer les concours de la fonction publique, sans pour autant avoir une idée précise de son avenir. « Cette expérience m’a changée. A présent, j’ai plus confiance dans mes capacités et mon futur.  » Pour ces quinze jeunes, nul doute que leur esprit d’entrepreneur et leur implication dans la société leur ouvrira toutes les portes.

Ecrit par Cécile Darrivère

Etudiante Ecole de journalisme de Lille


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda