Le Marché des Capucins, Origine et Histoire …



Publié le 5 septembre 2017 à 11:47

Culture

On a longtemps surnommé le marché des Capucins, « le ventre de Bordeaux » car de jour comme de nuit s’y négociaient les marchandises en gros ou au détail destinées à Bordeaux et à sa région. Lieu d’histoire et de paroles, il constitua longtemps un monde à part dans la ville avec ses figures, son langage et sa culture.


L’Ordre des Capucins

Alors que l’un des traits essentiels de Bordeaux dès le 1er siècle est l’importance du commerce, c’est au XVIII ème siècle que commence l’histoire du commerce dans le quartier des Capucins. Le nom du marché et du quartier est à l’origine, celui de l’ordre religieux des Capucins qui ont pour particularité vestimentaire, celle de porter un capuchon pointu appelé capuce, une robe brune, de marcher en sandales et de porter une longue barbe.

Cette congrégation de religieux mendiants, fondée en 1525 par Mathieu Bashi dans la ville de Spolète en Italie, était rattachée à l’ordre de Saint-François. Ordre des Capucins approuvé en 1536 par le pape Paul III. A la Révolution on recensera environ 400 maisons de Capucins.

Lou Gran Mercat …

Mentionné pour la première fois en 1354, Lou Gran Mercat, plus grand marché de toutes les places de la ville se tenait sur l’actuelle place « Fernand Lafargue » toute proche de l’Hôtel de Ville de l’époque.

A la fin du XVI ème siècle, le marché se décompose en trois bâtiments, un pour le commerce du pain, un pour le pilori où ont lieu les exécutions, le troisième est la clie, halle fermée par des claires-voies où on vend le poisson avec sur les côtés les bouchers, marchands de légumes et de poissons salés. Selon les anciens statuts de Bordeaux, les officiers de la ville, jurats et bourgeois y sont servis selon leur rang, le peuple a droit aux restes ….

Le Marché des Capucins

La naissance du marché des Capucins …

Le Marquis de Tourny, intendant de Guyenne de 1743 à 1757 va décider d’assainir ces lieux d’approvisionnement décrits comme des quartiers sordides et de mauvais aspect. La Révolution supprimera le pilori et la clie et le marché va être transféré de la place Fernand Lafargue sur l’actuel cours Victor-Hugo jusqu’en 1857.

Alors que depuis 1841, bouchers, charcutiers, boulangers, se sont progressivement installés sur la place des Capucins, certains disent même que les moines y vendaient aussi leurs fruits et légumes, c’est en 1857 que fut prise la décision d’installer aux Capucins le marché de première main ou marché de gros, marquant ainsi le début officiel des Capucins à l’origine de la venue des maraîchers de la région.

Les Capucins furent alors, peu avant 1857, sommairement aménagés par l’architecte et ingénieur de la ville, Michel Bonfin. Les places pour les marchands étaient alors constituées de bancs en plein air protégés par des grands parasols.

La Halle Baltard …

En 1868 est lancé une étude spécifique pour recouvrir le marché avec des halles spacieuses en fer et vitres sur le modèle des Halles construites par Baltard à Paris. Le projet est retenu et le succès foudroyant pour les Capucins.

Les omnibus à chevaux puis plus tard, les tramways, passent sous cette grande halle dans une inimaginable cohue de marchands et d’acheteurs qui déborde sur les rues du quartier alentour. On y célèbre le commerce et les nourritures terrestres par des messes païennes durant lesquelles les curés sont rebaptisés « putains de moines » !

Pour beaucoup, l’histoire des Capucins commence réellement avec cette halle, cette période part de la moitié du XIXème siècle jusqu’aux années 1970, temple païen qui à côté des églises et autres édifices publics est lui aussi un grand témoin historique, lieu de rencontres et d’échanges, village dans la ville, communauté rassurante, véritable village gaulois avec ses codes et ses conflits.

Un lieu fascinant où toutes sortes de bordelais eurent plaisir à se croiser …

Nous en reparlerons !!!

Source (Amitiés généalogiques bordelaises).


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La destruction des fontaines du (...)

| le 20 juillet 2014
En pleine seconde guerre mondiale, dans les années 1941-42, la ville de Bordeaux va perdre bon nombre de ses plus belles œuvres d’arts en bronze, jusqu’alors bien connues et appréciées de tous les (...)

Novembre le mois des produits tripiers

23 novembre 09:51

Alphonse d’Ornano, un maire de Bordeaux qui fit des merveilles …

4 novembre 14:48

Emile Fourcand, un franc-maçon maire de Bordeaux …

29 août 11:58

Le député Victor-Hugo siège à Bordeaux …

24 août 17:07

Mai 1892 : « La Petite Gironde » organise la première course d’échassiers : Bordeaux-Biarritz

16 août 17:53
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement