Bordeaux

Le Groupe AROM investit la Cité du Vin

C’est à travers deux enseignes "Latitude 20" et "Le 7 restaurant" dans lesquelles il rentre en partenariat que le groupe AROM s’installe dans ce lieu prestigieux. L’obsession de Didier Oudin était de mettre un pied à la Cité du Vin, il a fait mieux il en a mis deux grâce à son intelligence.

œLa genèse de l’histoire
Cette histoire c’est Didier Oudin lui même qui l’a raconté à la presse qu’il avait convoqué à L’ Atelier de son Laboratoire Traiteur Aquitaine à Bruges. Il situe le point de départ de l’épopée à 2014 date de l’appel d’offre mais auparavant il y avait eu la construction de l’atelier inauguré en mars 2012 qui a été l’outil nécessaire permettant d’accompagner l’évolution du groupe en permettant à Lacoste Traiteur d’être référencé au Matmut Atlantique. Pour cette course à la Cité du Vin comme il n’était pas forcément le plus compétant dans certains domaines de l’appel d’offre, il n’a pas hésité à s’allier à des compétences spécifiques pour faire face et c’est ainsi que pour le "Latitude 20" il s’est rapproché de Régis Deltil (Passion Vins - Vinimarché) pour la cave à vin et Christian Messaris (Immogest) pour la partie gestion,Didier Oudin conservant l’exploitation. Pour le restaurant d’Altitude le 7 (puisqu’ au 7ème étage) sera géré par le groupe Nicolas Lascombes qui s’appuiera sur la logistique et les R&D* du groupe AROM afin de faire face aux 300 couverts attendus et dont le chef sera Bruno Grand Clément qui pour l’instant est en charge des cartes et menus de tous les restaurants de Nicolas Lascombes dont La Terrasse Rouge à Saint Emilion, le Bouchon du Ferret, L’Hôtel de la Plage. Il renouera avec l’altitude après son passage au Jules Verne (restaurant du second étage de la Tour Eiffel.NDLR) mais en un peu moins haut, non pas dans le talent mais seulement dans l’altitude. Ainsi donc ce seront deux structures auxquelles le groupe AROM participera à tous les niveaux et c’est le challenge que Didier Oudin s’était fixé.

Didier Oudin

Latitude 20
L’ensemble Latitude 20, car c’est un ensemble,situé au rez de chaussée de la Cité du Vin, la Cave sera le premier point d’attraction que découvrira le visiteur et cette cave a été imaginée pour interpeller avec sa forme elliptique et un meuble recouvrant tous les murs avec 12 000 bouteilles entreposées. Le challenge étant de faire de cette cave la plus grande cave au monde en terme de pays référencés. La volonté de Latitude 20 est de proposer des vins avec des tarifs entre 5 et 50 € et un prix moyen inférieur à 20 €. Chaque bouteille disposera d’un QR code, lisible sous Apple et Android, qui donnera accès à une dégustation du produit commentée par Andreas Larsson (Meilleur Sommelier du monde 2007). Un site internet de vente en ligne sera inauguré le 1er juin. Ce site offrira le plus grand choix de vins du monde en un simple clic. Le bar à vin sera le deuxième point d’accueil de l’ensemble. Ce lieu proposera une capacité de 120 places (70 intérieures et 50 en terrasse). Le style sera contemporain. Ce qui fera de ce bar à vin le plus grand au monde concernant les représentations étrangères. Un espace restauration ou chacun pourra déguster un vin avec un accompagnement classique (fromages et charcuterie). Toutefois, la volonté sera de faire de ce lieu, un restaurant à vin proposant une offre de restauration complète tout au long de la journée. L’endroit sera ouvert de 11h00 à minuit. Enfin une formule snacking sera adaptée aux visiteurs de la Cité du Vin ainsi qu’aux personnes travaillant à proximité. Le soir ce lieu sera fermé mais privatisable pour organiser des soirées à thème. Il disposera de 70 places assises en intérieur et une terrasse sur Garonne de 50 places.

Michel Rolland "Gardien du Temple"

Le 7 restaurant d’altitude
Au Septième étage, il offrira une vue imprenable sur le port de la Lune, du Pont d’Aquitaine à la flèche Saint Michel. Ce lieu sera le prolongement naturel de la visite de la Cité du Vin. Permettant 70 places intérieures et 40 places sur une terrasse panoramique protégée, il sera ouvert en continu de l’ouverture de la cité jusqu’à minuit, proposant des temps forts tout au long de la journée. La carte du restaurant proposera des mets autour des produits régionaux frais et de saison, les
accommodant à des saveurs du monde, comme un voyage à travers les traditions culinaires. La cuisine fera la part belle aux producteurs locaux et aux filières qualités mettant en avant, tous les jours, des spécialités de saison en cela fidèle à la philosophie de Bruno Grand-Clément qui aime travailler les produits locaux même dans un espace réduit comme il l’a vécu au deuxième étage de la Tour Eiffel. Il sera en tout point l’homme de la situation. Les propositions et les animations seront nombreuses tout au long de la journée : petits déjeuners, brunchs le dimanche, ateliers de cuisine, déjeuners, grignotages, salon de thé l’après-midi, ateliers sommellerie en after work, carte de dîners….Les temps sont multiples pour satisfaire une clientèle bordelaise et internationale. A tous ces vins qui seront servis aux différents étages il fallait un Comité de dégustation pour valider la qualité des vins servis sur le site et c’est l’enfant du pays, né à Bordeaux Michel Rolland qui a fait du vin dans vingt et un pays différents qui sera le Président de ce Comité d’éthique. Ce dernier se situe comme il l’a spécifié "en second rideau" et il aura un peu le rôle d’être le "Gardien du Temple" qui aura le pouvoir de dire ça va ou ça va pas en regard de ce qu’on voudra mettre en cave voire servir au septième étage.
*R&D recherches et développements

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda