Bordeaux

Le défi de la Résidence Florestine et de la Maison du Département au Grand Parc

Première mondiale que ce bâtiment qui est le fruit d’un partenariat collectif public privé qui coûte moins cher que le Grand Stade et d’autre part le département fait bien son boulot et il n’a pas besoin d’être remplacé par une métropole dixit Jean-Luc Gleyze.

Plusieurs acteurs se sont rencontrés pour procédé à l’aménagement d’un bâtiment très particulier car ce chantier constitue une première pour des bâtiments neufs en France et dans le monde. Soutenu par le Département de la Gironde et Gironde Habitat, un système unique de radiateur QH-1 développé par Qarnot Computig repose sur la récupération de la chaleur générée par des processeurs informatiques qui opèrent des calculs pour des entreprises. Ici c’est la BNP qui utilise les processeurs qui sont logés dans un radiateur appelé cœur (nom technique donné à ce type de radiateur) pour utiliser la puissance de calcul sur des données non sensibles de la banque comme des simulations obligatoires tel des crash tests pour la bonne marche des banques. Ainsi pour cette visite de chantier étaient présents Jean-Luc Gleyze, Président du département accompagné de Martine Jardiné, présidente de Gironde Habitat, Sigrid Monnier, directrice Générale de Gironde Habitat, Miroslav Sviezeny, co-fondateur de Qarnot Computing et de Vincent Thiéry, Directeur de la Région Nouvelle-Aquitaine BNP Paribas. Ce système intelligent permet de lutter concrètement contre la précarité énergétique avec ce chauffage écologique et gratuit puisque c’est la BNP qui assure le paiement de la note en utilisant la puissance de calcul.

Jean-Luc Gleyze montre la connectique du cœur QH-1 avec Martine Jardiné à ses côtés

Concrètement les 346 cœurs installés dans le bâtiments sont tous équipés de micro-processeurs qui vont dissiper de la chaleur quand ils travaillent. Quand les utilisateurs voudront chauffer la pièce, l’appareil connecté à la fibre optique appellera des calculs à faire. Cette installation cumule les innovations car il a fallu en terme de droit réinventer des contrats avec fourniture du chauffage gratuit et Wifi. Cette installation implique de facto un emploi car il faut un technicien informatique présent sur le site en permanence pour veiller au bon fonctionnement de l’ensemble. L’idée de départ est de récupérer la chaleur émise par les centres de données qui surconsomme car il faut de l’énergie pour les refroidir. Quentin Laurens, Public Relations Manager chez Qarnot Computing précise qu’on envisage d’utiliser la chaleur produite par les centres de données pour réchauffer de l’eau servant à alimenter les chauffages de résidence réalisant ainsi une économie circulaire et non une double contrainte de consommation. Ainsi le bâtiment a été conçu à partir de son système de chauffage et non l’inverse ou habituellement le chauffage vient après, ceci imposant un changement de paradigme pour la construction de résidence qui pourrait être un nouveau chemin vers la conception de ces dernières qui ne serait plus on construit et on chauffe ouvrant la voie à de nombreuses innovations en se posant la question de savoir à partir du mode de chauffage comment on construit ?

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda