Le Conseil des Entrepreneurs de Bordeaux a reçu Marc Grosman, cofondateur de Celio et Jennyfer …



Publié le 13 janvier 2016 à 10:58

Actualité

Lancé à l’initiative de Virginie Calmels, adjointe en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable, le Conseil des Entrepreneurs de Bordeaux, a reçu à l’Athénée, le 11 Janvier 2016, Marc Grosman, cofondateur et directeur général des groupes Celio et Jennyfer.


L’Entreprise Celio

Avec 548 points de vente en France (409 succursales, 139 affiliés), 200 points de vente en Europe dont 80 en Italie, 66 en Espagne, 430 points de vente répartis sur 50 pays dont 173 en Inde, pays où la classe moyenne se développe très vite actuellement, le groupe Celio compte en tout 1175 magasins répartis dans 60 pays.

Au niveau des employés, 4200 collaborateurs et 1900 employés des filiales et franchises, chiffres qui n’incluent pas la fabrication, le Groupe Celio qui vend 35 Millions d’articles par an pour un C.A. TTC de 1,05 Milliard d’Euros est la première enseigne de France.

Dans le contexte économique actuel, Marc Grosman précise que la réussite des soldes devient de plus en plus importante et que le digital, partagé entre celio.com, pure players et cross canal, en progression de 80% entre 2014 et 2015 est devenu crucial.
Marc Grosman et Virginie Calmels
Cinq métiers

Faire fonctionner le groupe Celio implique d’exercer 5 métiers, tout d’abord celui de créateur de produits  : le produit selon Marc Grosman étant plus important que l’emplacement. Le savoir faire fabriquer au plus vite et au meilleur rapport qualité-prix. La logistique : fondamentale pour réussir, avec des calculs et envois quotidiens de commandes à réaliser vite et bien. Le commerce : avec des magasins impeccables, refaits tous les 5 à 7 ans, un bon merchandising et des vendeurs motivés et formés. Le marketing et communication : Il s’agit là de générer de l’émotion et de l’envie.

L’histoire de l’entreprise

Le magasin de papa, CLEO 3000 est rebaptisé CELIO en 1985 par les deux fils, car les fondateurs sont deux, ce qui va donner en moins de 30 ans l’entreprise leader en France.

Se déclarant aujourd’hui plus actionnaire actif que dirigeant, Marc Grosman nous confie que la confiance qu’il a accordée en déléguant n’a été que très rarement déçue.

Avec Jennyfer, l’enseigne Cool et Sexy, c’est 353 points de vente entre France Italie et Belgique et 500 points de vente dans le monde.

Questions :

Virginie CalmelsQuelles sont les étapes cruciales du développement :

« Tout d’abord le passage de 1 à 2 magasins, car maman n’est plus à la caisse dans le second (sourires dans l’assistance), puis la nécessité de faire entrer des talents, de déléguer à ces talents et de leur faire confiance. Cesser de tout vouloir contrôler, qui est en fait un premier signe de limite de compétence, identifier le besoin du consommateur, adopter une stratégie et ensuite ne pas changer de cap. Il faut dans un premier temps beaucoup réinvestir et être économe pour obtenir l’appui des banques ».

Comment pérenniser l’entreprise ?
_ : « Il faut investir dans le développement de la marque, rénover régulièrement les magasins, bien faire évoluer les collections et conforter le positionnement dans les pays où on est bien implanté ».

Comment avoir de bons vendeurs ?
_ : « Trois points sont fondamentaux : tout d’abord le plus important, la formation, mais aussi la possibilité de promotion interne et bien sûr l’intéressement ».

Le made in France ?
_ : « Dans le vêtement le « made in France » est difficile car la pression sur les prix est très importante, la fabrication en France conduirait à une augmentation des prix de vente de 50% ».

Comment prévoir la mode ?
_ : « Il faut suivre les Salons de tissus, les défilés de mode et les magasins pointus des capitales mondiales, Paris, New-York etc …. On fait aussi des tests de vente en magasin et on établit des courbes de vie des produits ».

Très intéressante conférence, beaucoup de clarté, de simplicité et d’humilité de la part de Marc Grosman, de quoi confirmer s’il en était besoin, que sans la sueur et la persévérance le talent ne suffit jamais.


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La VILLA PRIMROSE s’expose à Bordeaux

| le 24 avril 2017
Fondée en 1897, La VILLA PRIMROSE, l’un des plus anciens clubs de tennis de France, a contribué à la naissance du sport dans l’hexagone. En 120 ans, elle est devenue un lieu emblématique de Bordeaux (...)

Un business plan pour l’Aquitaine

6 novembre 2015 11:23

Expérience Ecovélo à Bordeaux

29 août 2016 09:26

Conseil des Professions Libérales de Bordeaux : Une première année active et prometteuse …

18 février 2016 20:26

Virginie Calmels, dynamique et résolue ! Entretien exclusif …..

7 octobre 2015 09:00

La CFE-CGC lance une série de conférences-débats

24 septembre 2015 16:35
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Table avec quatre tabourets
localisation de l'annonce Ameublement
Lire +
Meuble TV chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bibliothèque laquée 650 €
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bar chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Explorateurs en herbe à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement