Bordeaux

Le bike café un concept anglo-saxon s’implante à Bordeaux

On parle assez peu des rapports des anglais avec la petite reine, n’empêche qu’il y a déjà un bon moment que l’Angleterre s’est équipée de voies vertes qui sont très fréquentées. et ils ont inventé le concept du bike café.

Le bordocentrisme nous pousserait à croire que le vélo, tant il a envahi les artères de la capitale de la Nouvelle Aquitaine est une découverte locale, mais détrompons nous entre Wiggins et Froome les anglais sont devenus des inconditionnels du vélo, mais ne l’étaient-ils pas déjà. Dès 2014 le Monde titrait "L’Angleterre, nouveau royaume de la petite reine". Pour l’histoire l’inventeur de ce qui sera plus tard la bicyclette est l’allemand Karl Drais avec sa draisienne. Un de ces inconditionnels britannique du vélo s’est échappé de Cornouailles après un passage à Londres pour venir goûter aux délices de la douceur Aquitaine. Ainsi Christopher Cooley avec son associé Robert Lawrence qui lui est américain mais tout aussi passionné de vélo ont installé leur établissement "Musette", en début du cours de la Somme. Ils ont pour objectif de rassembler une communauté de cyclistes autour de leur magasin pour des activités communes, d’organiser des soirées autour du thème du cyclisme et ce ne sont pas les idées qui manquent, comme installer une télévision pour suivre ensemble les épreuves cyclistes comme bien sur le Tour de France et les autres tours voire les classiques.

Robert Lawrence et Christopher Cooley

Pour s’établir réparateur de vélo il a fallu à Christopher de valider une formation à l’Ecole Supérieur de Commerce du Sport à Pau faisant d’une pierre deux coups en apprenant le français, chose pour laquelle il était aussi venu en France mais quand même essentiellement attiré par la douceur du climat. Ainsi donc il a passé ce diplôme qui aujourd’hui ne lui est plus nécessaire mais qui lui a permis de travailler chez Décathlon et à Berlin où il a appris la réparation des objets roulants à pédales ayant pour nom vélo. Si le vélo est au centre de l’activité, le lieu n’est pas que cela car c’est aussi un endroit où l’on peut se détendre, y prendre un café ou un jus de fruit en discutant "le bout de gras" avec les propriétaires toujours ravis de vous montrer les possibilités offertes par l’établissement avec non seulement ses pièces aménagées et son arrière cours pour s’installer prendre un café ou une collation car Christopher réalise des pâtisseries anglaises délicieuses (on a goûté). On peut aussi consommer un en cas plus substantiel à l’heure du repas mais toujours à base de produits locaux.

La machine à café est une Faema, clin d’œil à Eddy Merckx

Le lieu est ouvert dès huit heures du matin et porte donc le sympathique et amusant patronyme de "Musette" qui est ce sac que l’on donne aux coureurs pendant les épreuves cyclistes pour le ravitaillement, donnant aussi une touche féminine avec le vocable musette qui est un nom féminin. Ce qui est subtil c’est que dans une musette on trouve à boire et à manger et c’est exactement ce qu’il s’y passe dans cette musette bordelaise, on trouve à boire et à manger. Sans oublier que ce nom musette a des consonances extrêmement populaires avec le bal-musette, que la musette est aussi un instrument de musique et que tous les bons vivants savent ce que "se prendre une musette" veut dire. On sent que nos propriétaires aimeraient avoir un jour un établissement aussi réputé que "Lok mum no hands" de Londres. Si on est un peu attentif on s’aperçoit vite que tout est lié au cyclisme , même la machine à café qui est une Faema et tous les amateurs se souviennent qu’Eddy Merckx courait sur Cycles Faema en 1969/70.

Cycles Genesis

C’est un des trois endroits à Bordeaux où l’on peut trouver des vélos Génésis à la vente qui sont du matériel haut de gamme mais ils ne font pas que du vélo haut de gamme, ils font aussi de l’occasion et ils ont quelques modèles de vélos anglais forts séduisants comme est séduisant ce concept de bike café qui nous vient donc d’Angleterre, qui petit à petit se répand sur le territoire dans les grandes métropoles mais pas que, car il en existe déjà un à Agen. En cinq mois d’existence Chris et Rob sont très satisfaits du résultat d’autant qu’ils s’installent dans une vie de quartier à deux pas de la Victoire et à peine plus de quelques encablures des Capucins pour trouver les produits locaux qu’ils vont chercher à vélo comme leur café en s’approvisionnant auprès de torréfacteurs locaux. Faisant tourner leurs achats ils ont plus de variétés de choix à offrir à la clientèle. C’est plus facile d’aller y prendre un café à vélo ou à pied qu’en voiture mais quel que soit la manière de s’y rendre, vous serez très bien reçu au 72 du cours de la Somme et pour ceux qui veulent se tenir au courant : le vélo du mois

https://www.facebook.com/musettebikecafe/

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda