Le Belem au ponton d’honneur jusqu’à la fin de l’année



Publié le 7 novembre 2016 à 08:03

Actualité

JPEG - 133.5 ko

Ces derniers jours, difficile d’avoir raté le retour du grand trois-mâts français sur les quais de Bordeaux. Le navire est arrivé le 29 Octobre dernier au ponton d’honneur où il passera une partie de l’hiver.


Du haut de ses 34 mètres, le plus ancien trois mâts d’Europe en état de naviguer tape à l’œil tant il semble venir d’une autre époque. Pendant trois jours une foule de personne s’est amassée sur les quais pour immortaliser sa venue quand il est arrivé et cela continue, c’est en effet la première fois que le bateau va passer tout l’hiver à Bordeaux. C’était donc l’occasion de profiter de quelques jours de soleil et de venir découvrir l’extérieur et l’intérieur du voilier qui restera 5 mois mais c’est actuellement terminé.

JPEG - 175.2 ko
Le Belem depuis le ponton d’honneur

Construit à Nantes en 1896, le monocoque français était à l’époque chargé du transport de marchandises en Amérique du Sud. Le Belem, du nom du comptoir auquel il était affilié au Brésil, change trois fois de nationalité, le bateau est retrouvé par hasard à Venise en 1970. Une grande banque Française, qui soutient aujourd’hui la Fondation Belem, décide alors de le racheter et de le rénover. Maintenant monument historique, le navire s’octroie une cinquième vie (tout de même) qu’il consacre principalement à la formation de stagiaires voulant s’initier à la navigation maritime traditionnelle.

JPEG - 128.9 ko
Le poste de pilotage avec la barre de secours

Après une année à voyager au large des côtes françaises le bateau s’offre un peu de répit, nécessaire à son entretien annuel. Après trois jours de visite intensive, le bateau accueille le public scolaire pendant un peu plus d’une semaine. Il restera sur les quais le temps de vérifier et de restaurer ce qui en a besoin sur le pont. Le navire école sera ensuite conduit en cale sèche pour qu’on s’occupe de toutes les « œuvres vives », les parties immergées du navire. Un entretien annuel obligatoire nous apprend un membre d’équipage, surtout pour un bateau de cet âge-là.

JPEG - 241.6 ko
Sur le pont du Belem

De Novembre à Décembre le bateau sera donc bichonné par un équipage réduit qui s’occupera des « œuvres mortes » c’est à dire tout ce qui est hors de l’eau. Pour les fêtes le navire se fera une petite beauté et sera décoré par une guirlande lumineuse avant de partir en cale sèche. Malgré la présence d’un maître charpentier et de son impressionnant atelier à bord, l’entretien des œuvres vives sera pris en charge par des spécialistes. Le trois-mâts sera ensuite de retour sur les quais pour commencer une nouvelle saison avec une fois de plus un équipage de passionnés.


Valentin Agbo Aclozo


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet
JPEG - 60 ko

En 2017 plus de trains et mieux (...)

| le 10 janvier 2017
En juilet 2017 ce seront 35.000 places offertes entre Bordeaux et l’Ile de France avec 18,5 rames directes entre Bordeaux et Paris Monparnasse sur un total de 33,5 rames entre l’Ile de France et (...)
JPEG - 50.2 ko

Un hiver à Bordeaux pour le Belem

26 octobre 2016 22:32

Victoire amère pour les Girondins

23 janvier 21:44

Antoine Gautier, un maire de Bordeaux « écœuré » par ses électeurs …

20 janvier 14:59

Les Boxers blanchissent les Bruleurs de Loups

18 janvier 12:22

Le château de Portets, une étape passion pour la reprise du club Édouard Féret.

18 janvier 08:20
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Nouvel An Chinois aux Vignobles des Quatre Vents
localisation de l'annonce Margaux Autres
Lire +
Célébration du nouvel an berbère : COUSCOUS suivi d'une soirée dansante
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Balade sur la Garonne et dégustation de galettes des rois
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Concert
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Téléviseur Samsung
localisation de l'annonce Bordeaux Images et Sons
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement