Le bateau porteur d’espoir de Greenpeace fait escale à Bordeaux.



Publié le 10 mars 2018 à 16:52

Actualité

Après la Rochelle fin février, l’Esperanza s’amarre ce week-end sur les quais de la capitale girondine. L’occasion pour Greenpeace de faire découvrir la vie du bateau au grand public et d’échanger avec les bordelais sur les missions qu’il poursuit avec son équipage aux quatre coins du globe.


Construit en 1984 en Pologne et acquis en 2002 par Greeapeace, l’Esperanza est le plus gros bateau des trois que compte la flotte, marque de fabrique, de l’organisation. 72m de long et pouvant accueillir une quarantaine de personnes, il a goûté à toutes les eaux du monde de l’arctique à l’antarctique. Un nom emblématique, « espoir », choisi par les adhérents et porteur de message sur tous les continents. Fraîchement rentré des Canaries, il fera cap sur le Brésil pour la prochaine mission océan « récif de l’amazone ».

Edina Ifticene, chargée de campagne océan, nous informe de l’urgence du combat à mener : « Ce récif a été découvert il y a peu, c’est une véritable chance de pouvoir observer cet écosystème mais il est malheureusement déjà menacé avant même qu’on apprenne à le connaître ! Les explorations pétrolières sont un risque considérable non seulement pour les dommages qu’elles pourraient directement causer mais également l’impact sur les mangroves environnantes qui sont des nurseries et source de vie pour les populations locales. Nous avons réussi à retarder les licences pour forer mais il est urgent de sensibiliser et de se lever contre ces groupes pétroliers car la bataille se passe en ce moment-même. 1.7 million de personnes ont signé la pétition, la communauté dit non et ce n’est qu’à l’aide d’une mobilisation massive que les autorités seront interpellées ! »

Active sur tous les fronts (déforestation, chasse à la baleine, déversements toxiques, pêche pirate…) le mot d’ordre est sensibilisation du public. C’est d’ailleurs le rôle de Mamadou Karim, salarié au sein de Greenpeace et recruteur d’ambassadeurs : « Les gens viennent par conviction, tout ce qui est demandé c’est d’adhérer aux valeurs de l’organisation, on est pas politisé et on se refuse tout soutien politique. Le seul soutien que l’on veut avoir c’est des adhérents qui partagent nos espoirs, et à Greenpeace tout le monde peut être salarié, chaque talent à sa place ! »

Pendant ces deux jours, l’ouverture au public de l’Esperanza a pour but de montrer la réalité des combats menés par l’organisation. Et cela passe tout d’abord par la découverte de la vie à bord. Il n’est pas encore 10 h ce samedi matin et déjà une cinquantaine de personnes se pressent devant le bateau pour avoir la chance de monter à bord. Plusieurs temps sont consacrés durant la visite : l’histoire du bateau est relatée à l’avant, devant une vue imprenable sur les quais bordelais et le pont de pierre, puis, on pénètre dans le corps du navire avec un arrêt au poste de pilotage où un membre de l’équipage est à même de répondre aux questions. Autre étape au pont supérieur avec la présentation des cinq zodiacs et la piste d’atterrissage de l’hélicoptère et enfin, un point informatif essentiel sur la campagne océan en question et l’importance de cette mission à venir de six semaines.

Lambert Wilson, ambassadeur engagé au côté de Greenpeace, a tenu à faire acte de présence à bord de l’Esperanza lors de son passage à Bordeaux. Il sera également de la mission dans une expédition à terre au sein des mangroves dans le but de rencontrer les communautés et faire entendre leur voix. Christian et Véronique eux, ont fait partie de la première visite de ce matin à bord du navire : « C’est intéressant de pouvoir monter sur un bateau historique qui a sillonné le monde pour faire des campagnes ! Tout le monde est concerné et même si certains viennent juste visiter par curiosité, tout ce qui nous est exposé atteint et ça fait réfléchir ! »

A la rochelle, 2 500 personnes on eu la chance de monter à bord. A Bordeaux, vous avez jusqu’à demain 18h pour découvrir la vie de l’équipage et faire partie de l’expédition à votre manière pour soutenir le récif amazonien.

Informations pratiques :
Quai maréchal du Lyautey, en face des Quinconces
Ouvert gratuitement au public
Stands et informations
Animations familiales
Départ dernière visite 17 dimanche


Sabine Taverdet


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le Bordeaux Geek Festival 2018 (...)

| le 19 mai 2018
C’est un BGF XXL auquel les aficionados ont droit avec son implantation Nord Sud de la porte K au berges du lac ou se développent des activités en plein air pour le plus grand plaisir de (...)

Une alimentation électrique pour les paquebots fluviaux

8 mars 15:08

Bordeaux : les mégots de cigarettes collectés et recyclés

19 février 23:13

La ferme de la Glutamine : de la plantation sur les quais au « coworking agricole »

8 février 08:58

L’Atelier Remuménage : le déménagement pour tous

1er février 09:17

Le salon CYCL’EAU dédié à l’eau revient en 2018

29 novembre 2017 13:01
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Bal trad
localisation de l'annonce Talence Concert et Spectacle
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Jeux et Jouets
Lire +
Blender chauffant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Electroménager
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Sport
Lire +
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement