Bordeaux

La ville de Bordeaux lauréate du 10ème prix René Renou/ANEV 2017

C’est la ville de Bordeaux qui est lauréate de ce prix René Renou/ANEV 2017, prix qui récompense une commune qui a le mieux œuvré pour le patrimoine culturel lié à la viticulture.

Depuis dix ans sont récompensés des projets autour du vin d’ordre éducatif, environnemental ou oenotouristique et ayant valeur d’exemple et de reproductibilité par d’autres (exemple le musée de la Vigne et du Vin d’Anjou, le festival le Millésime à Grenoble ou la Vigne-école de Cairanne). Gérard César, vice président de l’ANEV était présent pour rappeler qui était René Renou, président du comité National des vins et Eaux de vie de l’Inao décédé en 2006. Durant sa présidence, René Ranou a défendu avec détermination une réforme profonde des appellations d’origine contrôlée et son actions’est notamment articulée autour de la réécriture des décrets, du contrôle des conditions de production et de la réforme de l’agrément.

Maribel Bernard, Pierre De Gaétan Njikam-Mouliom, Nathalie Delattre, Emmanuelle Cuny, Sylvie Cazes, Gérard César, Alain Juppé et Marc Olivier

Marc Olivier, Directeur honoraire de l’ANEV était présent pour cette cérémonie qui d’autre part a rassemblé autour d’Alain Juppé, Sylvie Cazes, Présidente de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin, Philippe Massol, Directeur Général de la Fondation car c’est à travers la Fondation et la Cité du Vin que la ville de Bordeaux hérite de ce prix hautement distinctif pour la ville de Bordeaux et sa cité des Civilisations du Vin. Étaient aussi présents pour cette remise de prix : Maribel Bernard, adjointe au Commerce, Nathalie Delattre, nouvelle sénatrice de la Gironde, Pierre De Gaétan Njikam-Mouliom, hargé des partenariats avec l’Afrique, Emmanuelle Cuny adjointe en charge de l’éducation ainsi que des personnels de la Cité du Vin, bien présents pour l’occasion

Gérard César fait apprécier le poids du trophée à Alain Juppé

Pour sa part Alain Juppé a souligné la belle performance de fréquentation de la Cité du Vin et il a tenu à préciser qu’il faudra installer ces résultats dans la durée car pour l’instant on est dans la nouveauté. "Si Bordeaux est un cœur battant du monde des vins, il n’en demeurent pas moins qu’il n’existait pas jusqu’alors de lieu où l’on célébrait le vin sous toutes ses facettes : son histoire, sa géographie, la façon de le déguster, ses relations avec l’art et la culture. C’est pourquoi dès 1995 j’ai voulu créer un lieu d’excellence emblématique qui soit une véritable porte d’entrée vers les vignobles bordelais mais aussi mondiaux. Néanmoins le projet a mis du temps pour trouver son chemin jusqu’à ce que la Cité du Vin sorte de terre mais le résultat a été au delà des espérances envisagées avec l’élaboration du projet et sa réalisation. En 12 mois ce sont 425.000 visiteurs accueillis.

Pour le vignoble

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda