Bordeaux

La légende Baccarat exposée à Bordeaux

L’Institut Culturel Bernard Magrez accueille, du 29 avril au 27 septembre 2016, une exposition exceptionnelle mettant en avant la Maison Baccarat. L’entreprise mondialement connu pour son savoir-faire dans la verrerie et le cristal présente quelques-unes de ses plus belles pièces et retrace son évolution, de 1764 à nos jours.

Baccarat Cristal de légende est en place depuis quelques mois déjà au Château Labottière, rue de Tivoli à Bordeaux. Pourtant, le succès de la prestigieuse maison est tel que les visites guidées sont toujours complètes. Il faut dire que l’entreprise connait un rayonnement international, et ce depuis plus de deux siècles. C’est en effet l’exposition universelle de Paris de 1867 qui lance la renommée de la marque à travers le monde. Le savoir-faire et les créations impressionnantes de Baccarat attirent le public, et surtout les têtes couronnées qui joueront un rôle important dans l’internationalisation de l’entreprise. Les reines d’Espagne et du Siam, les Maharadjah de Kapurthala, les Tsars de Russie : tous possèdent leurs services de table Baccarat. En France, c’est Louis XVIII qui fait entrer les verres de cristal sur la table royale. Aujourd’hui encore, l’Elysée utilise ces services iconiques lors des réceptions importantes.
Si les familles royales du monde entier achètent le cristal français, ce n’est pas seulement pour les verres à eau ou les flûtes à champagne. Baccarat se démarque également par ses pièces monumentales, de véritables objets d’art ou des prouesses technologiques.

L’exposition de l’Institut Culturel présente en effet des candélabres de trois mètres de hauteur, datant de l’exposition universelle de 1867 ou encore le lustre « Roi Soleil », lancé à Moscou un mois plus tôt et visible ici pour la première fois en France.
L’histoire de Baccarat est marquée par les personnalités du monde. Les services des familles royales sont exposés aux côtés de l’horloge Baccarat, achetée par Marylin Monroe en 1978. Une salle entière est réservée à Georges Chevalier. Au début du XXè siècle, ce dernier ancre l’entreprise dans la modernité en réinventant la marque. Les formes géométriques et les ouvrages d’une finesse remarquable offrent alors une nouvelle renommée à la Maison. Baccarat ouvre son champ d’action et propose désormais des objets décoratifs. Les arts de la table sont cependant toujours à l’honneur et, aujourd’hui encore, de nombreux artisans continuent de créer de nouveaux services d’exception.
Michaela Lerch, Commissaire de l’exposition, présente chaque pièce avec une foule de détails et d’anecdotes. « Bien que j’ai aidé à préparer l’exposition, la majesté des œuvres présentées et le savoir-faire de la marque m’impressionnent encore. Baccarat est synonyme de prestige et cette exposition en est le témoin. Je suis également heureuse de pouvoir mettre en avant le travail de Vincent Dupont-Rougier, le scénographe de l’exposition. »

Une exposition à découvrir donc, les lundis, mardis, vendredis, samedis et dimanches au Château Labottière.
Détails de la réservation sur http://www.institut-bernard-magrez.com/#!baccarat/ix4ab

Ecrit par Cécile Darrivère

Etudiante Ecole de journalisme de Lille


Article précédent
Concerts cuivrés