Bordeaux

La Grande Fontaine de la place Adolphe Buscaillet

En cours de rénovation la place Adolphe Buscaillet a vu sa fontaine, oeuvre de Clémence Van Lunen inaugurée par Alain juppé devant une foule de bacalanais curieux et ravis.

Réanimer des espaces un peu en sous aménagement est toujours très apprécié de la population, population qui s’accroît régulièrement sur Bacalan dans un quartier qui a une âme. La place Buscaillet avait besoin d’un coup de vie afin d’utiliser cette large étendue qui demandait un coup de jeune et qui va recevoir prochainement le marché du vendredi coincé dans un bout de rue entre ligne de tram, résidences et entreprises mais il faut le temps d’en préparer les aménagements pour accueillir ce monde avec l’agrandissement de l’aire de jeu. Il faut se souvenir que la place n’a pris forme véritablement que dans l’entre deux guerres quand la municipalité y a implanté des bains-douches, une crèche et un dispensaire faisant parti du projet social du maire Adrien Marquet. Ce programme social allait de paire avec une qualité esthétique recherchée par l’architecte Pierre Ferret.* L’ensemble en béton armé fut achevé en 1937 et inauguré la même année et dès 1926, le lieu avait été dénommé Auguste Adolphe Buscaillet (1864-1920), conseiller municipal en 1900 dans l’équipe du docteur Paul-Louis Lande, devenu conseiller général avec l’étiquette "socialiste révolutionnaire" et il sera réélu jusqu’en 1919. Mécanicien puis inscrit maritime, il arrive à Bordeaux en 1899 et y tient commerce de vin jusqu’à la fin de sa vie, il est connu comme un grand défenseur de la classe ouvrière au ton bourru mais cordial*.

Michel Duchêne, Alain Juppé, Clémence Van Lunen et Pierre de Gaétan Njikam-Mouliom

Michel Duchêne Vice-président de Bordeaux métropole en charge des grands projets d’aménagement urbains était aux côtés d’Alain Juppé, maire de Bordeaux, de Pierre de Gaétan Njikam-Mouliom maire de quartier ainsi que la créatrice de l’oeuvre Clémence Van Lunen qui a présenté et détaillé son oeuvre co-réalisé avec Barbara Bauer et Bulbul pour remplacer l’ancienne fontaine "en rade" depuis vingt ans. "J’ai cherché à apporter place Buscaillet de la fantaisie, de la couleur, de la joie, de la fraîcheur au sens figuré comme au sens propre, de manière vigoureuse et jubilatoire. j’étais loin de soupçonner au départ la complexité d’une fontaine et c’est Michel Cessateur le premier, ancien fontainnier, ici présent qui est venu m’expliquer les raisons pour laquelle l’ancienne fontaine n’avait pas fonctionné. En fait il y avait trop d’eau de ruissellement qui noyait régulièrement les installations de pompage en ajoutant Une fontaine c’est un travail d’équipe qui a demandé les compétences de nombreux corps de métiers, bureaux d’études et ingénieurs, entreprises de gros œuvres et entreprises de travail plus précis de la fabrication du socle, direction des bâtiments, direction des espaces verts, carreleurs. Le tout dirigé par les architectes de la Nouvelle Agence, soue la houlette du chef de la commande artistique Marie Fernandez. Une collaboration étroite avec le fontainier Stéphane Portelas dès les premières étapes du modelage a été essentiel

La Grande Fontaine

C’est bien en fait l’eau et je le dis avec une pointe d’envie avec la fontainerie qui avec l’intensité de ses jets, mais également le son des ruissellements et clapotis donnent la vie à cette sculpture. La fontaine a été réalisée en grès, les pièces étant cuite à 1.260°. Il n’y a pas les trois grâces comme sur la place de la Bourse, mais il y a les trois vases. Alain Juppé, pour sa part, n’a pas hésité à souligner le "nationalisme bacalanais très vivant" après avoir précisé "Bacalan dans Bordeaux" et "Bacalan avec Bordeaux". Dans son discours, il a évoqué le clin d’œil qui était fait à travers cette fontaine à la faïencerie Vieillard auquel il est sensible et il a détaillé les futurs aménagements de la place Buscaillet. "Cette requalification va se poursuivre avec une nouvelle aire de jeu de 450 m², la réfection des pelouses, la plantation des pergolas et des massifs, la replantation d’arbres fleuris entre les bâtiments, deux arbres dans la future aire de jeu, quatre autres arbres autour du marché, des jardins partagés du côté du bungalow du café des familles, des arceaux à vélo". Il s’agit là d’une requalification complète avec l’implantation du marché qui va trouver ses aises sur cet espace du centre de Bacalan, longé par la rue de New-York à proximité des nouvelles barres d’habitation au cœur du Bacalan historique.

*in Dictionnaire des rues de Bordeaux d’Anne Descas

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda