Bordeaux

La finale vue de la Fan Zone

La finale de l’Euro s’est tenue ce dimanche 10 juillet. L’événement a rassemblé les foules, plus de 50 000 personnes ont visionné le match à la Fan Zone des Quinconces. Retour sur cette soirée inédite.

Tout au long de cet Euro, la deuxième plus grande Fan Zone de France a accueilli de nombreux supporters de toutes nationalités. Pour ce soir de finale, ce sont les Français qui occupent en majorité la place. La foule avance lentement à l’entrée et passe les fouilles de la sécurité. A l’intérieur, l’espace est rempli. Pour accéder aux buvettes, il faut compter entre 40 et 50 minutes d’attente. Si le temps peut paraître long, les supporters restent calmes. L’ambiance est à la fête et la musique et les chants occupent les spectateurs qui attendent le début du match. Le problème majeur, à la Fan Zone, c’est que les personnes de moins d’1m80 ne voient rien au match. A moins d’arriver quatre heures à l’avance, on se retrouve plongé dans une marée de dos, à lutter pour apercevoir un bout d’écran. On suit alors le match en écoutant les réactions des supporters, des cris de joie aux concerts de protestations. La première mi-temps est ponctuée de chants et d’encouragements. Tout le monde croit à une victoire de la France, et les quelques supporters du Portugal restent discret. Lorsque Cristiano Ronaldo doit quitter le stade, toute la Fan Zone applaudi de bon cœur. A la mi-temps, on note un net mouvement des populations vers les buvettes. L’appel de la bière fait bouger les foules. Certains ont malheureusement abusé de la boisson et une bagarre menace d’éclater.

Un spectateur ivre vient s’en prendre à un groupe de jeunes hommes. Avant que les événements ne s’enveniment, le service de sécurité intervient. Avec une rapidité surprenante, le fauteur de trouble est évacué. Lorsque le match reprend, le peu d’action commence à ennuyer le public. L’ambiance retombe et l’impatience se fait sentir. L’espoir reprend dans les dernières minutes du temps réglementaire. Les supporters recommencent à chanter et encourager les joueurs français. La désillusion est d’autant plus forte lorsque le Portugal marque le but qui leur accorde la victoire. Alors que quelques cris de joie se font entendre, la majorité des supporters de la Fan Zone perdent le sourire. Ils continuent pourtant à croire en la victoire jusqu’à la dernière seconde, mais le coup de sifflet final brise leur enthousiasme. Les supporters du Portugal jubilent tandis qu’une foule de déçus chemine lentement vers la sortie. Les spectateurs refont le match entre eux et ruminent leur défaite. Dans les rues, les klaxons des fans heureux résonnent. La police veille partout. L’attente pour sortir des parkings est d’autant plus longue qu’elle s’effectue majoritairement dans la morosité. L’idée qu’il faudra se lever dans quelques heures pour reprendre le travail n’y est peut-être pas étrangère… Aller, bon courage à tous et rendez-vous dans quatre ans !

Ecrit par Cécile Darrivère

Etudiante Ecole de journalisme de Lille


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda