Bordeaux

La dixième de "Bordeaux fête le Vin"

C’est en 1998 lors de la Coupe du Monde qui se déroulait en France que la première Fête du vin s’est tenue et cette année c’est lors de la Coupe d’Europe des Nations que la dixième fête va se tenir et elle aura 20 ans dans deux ans.

Dix huit ans c’est l’âge de la majorité et cette fête est majeure à plusieurs titres dont celui de la notoriété pour la ville de Bordeaux mais elle est aussi majeure car elle se veut modérée, c’est une fête pour déguster et non pour boire, c’est une fête populaire et culturel et c’est une fête durable car elle recycle la plus grande part de ses déchets. C’est ce qu’a expliqué Stéphane Delaux lors de la présentation de cette dixième édition à l’Office de Tourisme de Bordeaux et pour cette édition, Bordeaux Fête le vin met les petits plats dans les grands avec dix villes invitées dont sept sont des villes du réseau des Capitales des Grands Vignobles Bilbao (Rioja-Espagne), Porto (Portugal), Mainz (Reihnhessen-Allemagne), Capetown (Cape winelands-Afrique du Sud), Valparaiso (Casablanca valle-Chili), Mendoza (Argentine), San Francisco (Napa Valley-USA) et trois villes qui accueillent un Bordeaux fête le Vin à savoir Honk Kong, Québec et Bruxelles. Cette édtion préfigure ce qui risque d’être l’édition du XXIème siècle avec le retour des Grands Voiliers pour les vingt ans de Bordeaux fête le vin. Dans le droit fil d’une fête durable les pavillons de dégustation font place à des containers recyclés, qui vont résonner comme un clin d’œil à l’histoire portuaire de Bordeaux. Habillés de bois densifié, plus contemporain, plus urbains, ils offriront un plus grand confort pour la dégustation.

Tous les acteurs de cette conférence de presse ont souligné que cette fête n’était possible que grâce à la volonté commune de la ville, de la Métropole, de la Chambre de Commerce, du CIVB* et des viticulteurs, de la Région et de partenaires privés comme Bernard Magrez et bien d’autres de mettre en place un événement de dimension nationale voire plus afin de promouvoir l’œnotourisme, Bordeaux sa ville, son vin, son département et sa région. Bien sur cette année avec l’ouverture de la Cité du Vin le retentissement sera une occasion de dépasser largement et même très largement les frontières de l’hexagone car si les 600.000 visiteurs attendus poussent la visite jusqu’au Bassins à Flot cela va faire beaucoup de monde à la Cité du Vin. Le pass avec ses coupons détachables a fait beaucoup pour la notoriété de la fête du Vin mais aujourd’hui la fête a voulu basculer sur un mode plus actuel et plus durable, c’est pourquoi les visiteurs vont se voir proposer un Pass numérique grâce à la technologie RFID. Ce nouveau Pass d’un usage plus pratique offre les avantages du carnet papier. L’événement sera aussi sur la rive droite avec l’espace Darwin qui accueillera les vins bio et l’ONBA pour un concert le 25 juin où il interprétera la Cinquième Symphonie de Beethoven mené par son chef Paul Daniel. Rive gauche deux soirées concerts et dégustations auront lieu dans la cour l’Hôtel des Douanes.
*Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda