Bordeaux

L214 vous souhaite de « Bonnes Résolutions 2018 »

De curieux costumes attiraient l’œil hier en ce premier samedi des soldes à proximité de la place Saint-Projet au cœur de Bordeaux. Les bénévoles de l’association antispéciste L214 appelaient les passants de Sainte-Catherine aux bonnes résolutions 2018.

Une action bienveillante coordonnée au niveau national en ce début d’année pour sensibiliser le grand public sur le sort des animaux dits « de consommation ». Engagée sur tous les fronts dans la lutte pour les droits des animaux, L214 s’est surtout fait connaître grâce à des actions choc (vidéos sur les dessous des abattoirs etc) mais en ce jour de grande affluence dans les rues bordelaises, elle a privilégié le dialogue en allant à la rencontre du grand public pour lui proposer le Veggie Challenge. 21 jours de programme sans consommation de produits issus de l’exploitation animale, c’est le paris que lance l’association. Elle souhaite suivre les adeptes du « j’y arriverai pas » et du « une assiette sans viande ça a pas de goût » sur le chemin du véganisme à grand renfort de recettes savoureuses, de conseils et de groupes de discussion. D’ailleurs, la mise en pratique est effective directement sur le stand avec un pôle dégustation de galettes des rois végétaliennes et de chocolat chaud qui ne manquent pas de décider les plus septiques.

« Nous avons de très bons retours, les gens sont curieux. Certains, déjà intéressés n’ont besoin que d’un petit coup de pouce, nous leur servons donc de tremplin pour s’engager vraiment. » Laura Bouyer, référente de l’antenne régionale de L214 est confiante à l’aube de 2018. Et les bénévoles ont besoin de motivation, leur calendrier prévoit un événement mensuel : partenariats, conférences, films, expositions photos, concerts dont les fonds seront reversés à l’association... Les actions sont diversifiées et rassemblent de ce fait une véritable communauté qui se met en place doucement au fil des engagements. C’est le cas d’Héloïse, 25 ans, qui a rejoint L214 pour donner une autre dimension à sa lutte : «  je voulais voir où en était le débat, parler franchement d’un sujet qui me tient à coeur. Beaucoup de gens avec lesquels j’ai pu dialoguer ne sont pas prêt à s’engager directement dans le programme, mais les voir repartir en promettant de réduire leur consommation de viande c’est déjà une grande victoire ! ».

Louana et Maxence, eux, se sont rendus à l’événement dans le but de s’inscrire au Veggie Challenge mais aussi prendre part à la lutte à leur échelle. Végans depuis quelques mois suite au visionnage d’un reportage, ils répondent à l’appel des défenseurs de la cause animale dès que possibilité leur en est donnée « Il faut que cela prenne de plus en plus d’ampleur, c’est bien qu’il y ait toutes ces actions !  ». Le combat est universel et concerne tous les domaines : alimentation, habillement, transports… Mais chaque changement, même le plus infime, trouve une place dans la cause. Et comme le disait George Bernard Shaw « les animaux sont mes amis, je ne mange pas mes amis », alors bon appétit (végan) à la centaine d’inscrits au Veggie Challenge !

Ecrit par Sabine Taverdet