Union Bordeaux-Bègles

L’Union se déplace à Toulouse

Laurent Marti était attentif en bord de touche à suivre l’entrainement dirigé par Raphaël Ibanez lui même et c’est dire combien ce derby de la Garonne prend de l’importance. Le quatrième se rend donc chez le cinquième et au delà de la place l’Union veut rendre une bonne copie et ramener un petit point ferait son affaire.

Laurent Marti a souligné qu’il n’avait aucune prétention à ce que l’Union devienne champion de France cette année d’autant qu’il considère qu’il n’est pas encore dans le gotha du rugby français même si un jour il aimerait en faire partie. L’objectif reste toujours d’être dans le Top 6 pour pouvoir à nouveau disputer la Coupe d’Europe durant laquelle les joueurs ont beaucoup appris. Cette réaction vient en réplique aux propos assez déplacés d’un des entraîneurs toulousains et le président de l’UBB n’a pas la fatuité de se croire ce qu’il n’est pas, n’en déplaise à d’autres. Laurent Marti a toujours su avancer à pas comptés et sa préoccupation première est d’asseoir le club dans l’élite et pas de "faire de l’esbroufe". Tout le monde a bien conscience que ce déplacement à Toulouse va être très difficile et Louis-Benoit Madaule n’a pas caché que le choc serait rude et qu’il faudrait être extrêmement rigoureux et éviter les fautes, d’autant que la place qu’occupe l’Union est à l’aune d’un match supplémentaire car à l’heure où tout le monde à seize match, l’Union comme Toulon en compte dix-sept. Pour le capitaine il faudra trouver l’équilibre entre jeu offensif et jeu au pied "On sait à quoi s’attendre dans le combat". Même si la victoire à Pau a appris quelque chose car toute victoire à l’extérieur apprend quelque chose, ce ne sera pas le même match. L’entrainement a été consacré essentiellement aux phases dynamiques avec opposition à 15 contre 15. Lesgourgues et Serin se sont employés à dynamiser le jeu en multipliant les combinaisons démontrant que l’Union aura la volonté de jouer derrière même en l’absence de son centre régulateur. Bernard a travaillé la passe au pied en variant les côtés et même si l’Union souhaite attaquer, elle va à Toulouse avec un jeu au pied qu’elle espère bien en place, mais avant tout il lui faut faire preuve d’humilité.

Raphaël Ibanez au plus près de ses troupes pour l’entrainement avant le départ pour Toulouse

Si Toulouse fait état de ses absents, à ce niveau l’Union n’est pas en reste d’autant que Botha et Rey, le grand régulateur de l’attaque sont absents et l’on peut avancer que l’équipe de vendredi soir ne sera pas éloignée de celle de samedi dernier avec Lonca et Le Bourhis au centre et les Wallabies aux ailes. Buttin est très légèrement blessé et c’est donc Ducuing qui devrait le suppléer à l’arrière. Pour Emile Ntamack la politique est de ne faire jouer que des compétiteurs qui sont à cent pour cent de leur moyens. L’Union ne disposera pas de toutes ses forces vives d’autant que Poirot et Goujon sont retenus par l’équipe de France comme d’autres le sont à Toulouse. Pour Emile Ntamack, affronter Toulouse c’est un peu particulier et il considère que Toulouse n’est jamais aussi dangereux que quand le Stade est en difficulté. Ainsi après avoir capitulé sur leur terrain face à Montpellier et la frustration de Brive, il ne les voit pas capituler devant Bordeaux-Bègles, alors ramener un point serait un résultat correct. Ce sont 27 joueurs qui prennent la direction de Toulouse avec pour les avants : Avei, Braid, Cazeaux, Chalmers, Chambord, Gomez Kodela, Kepu, Kitshoff, Le Devedec, Madaule, Marais, Maynadier, Poux, Saili, Taofifenua, Tauleigne et pour les lignes arrières : Ashley Cooper, Beauxis, Bernard, Connor, Ducuing, Hickey, Le Bourhis, Lesgourgues, Lonca, Serin, Talebula. Aussi bien du côté Toulousain que du côté Girondin, tout le monde fait un peu profil bas d’autant que les derniers matchs se sont soldés par des écarts minimum entre les deux équipes. Si le temps est de la partie et les équipes décidées cela pourrait valoir un excellent match surement très engagé.
Stade Toulousain vs Union Bordeaux Bègles
Stade Ernest Wallon le 11 mars à 20 h 45
Canal+Sport
ARL et France Bleue Gironde
Vos écrans habituels : Casey’s Pub, The City, Chez le Pépère, The Connemra

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet




Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda