Union Bordeaux-Bègles

L’UBB ramène un point de Grenoble

Une défaite quand même pleine de promesses où l’on a pu découvrir une Union qui ne lâche rien à l’extérieur et qui contrairement a ses habitudes fait une meilleure deuxième mi-temps que la première.

Les bordelo-béglais ont mis du temps pour sortir du vestiaire car il leur a fallu trente bonnes minutes pour réaliser qu’ils jouaient en championnat en terre adverse car d’entrée ils ont encaissé quinze points en seize minutes soit un point par minute et malgré trois points réussis par Baptiste Serin ils se sont retrouvés mené 25 à 3 à la trente deuxième minute. C’est à ce moment là avec un passif de plus de vingt points qu’ils ont commencé à se réveiller, en d’autres temps on les aurait vu lâcher et prendre une déculotté, mais que nenni, ils ont montré autre chose témoignant d’un état d’esprit que l’on espérait plus voir, en redevenant conquérant dans l’adversité . C’est un ancien Grenoblois, Mahamadou Diaby qui va sonner le réveil de l’UBB en effaçant en bout de ligne deux défenseurs par de solides raffuts pour aller pointer l’essai de la révolte à la trente cinquième minute. La pause va être sifflée sur le score de 25 à 10, un peu moins humiliant que celui concédé huit minutes auparavant. Cette première mi-temps ayant montré une déficience sérieuse dans la conquêt particulièrement en touche sur des lancés mal ajustés qu’il va falloir corriger en deuxième période.

Rentrée correcte de Lesgourgues mais qui manque encore de compétition à ce niveau

En deuxième mi-temps, même si les Grenoblois remettent la pression d’entrée sans parvenir à "scorer" la rentrée de Maynadier fait un bien fou et redonne du mordant au pack bordelo-béglais. Très rapidement Lonca, touché à l’épaule va céder sa place à Dubié dont c’est le retour avec un vrai centre de formation la où il faut. A la quarante sixième minute Germain va ajouter trois points au pécule grenoblois mais se seront les seuls points marqués par eux durant cette deuxième période. Ce sont les visiteurs qui vont avec une équipe hargneuse en attaque et solidaire en défense, refaire une partie de leur retard avec un nouvel essai sur un groupé pénétrant puis malgré les tentatives grenobloises sans réussites, vont revenir à trois petits points au score après un essai sur contre pointé par Ducuing alors qu’il reste sept minutes encore à jouer. On sent les grenoblois fébriles car les girondins semblent tout à fait capable d’aller chercher la victoire mais il n’y parviendront pas. Ils auraient pu par contre prendre le nul si l’arbitre avait sifflé pénalité sur un geste coupable d’un grenoblois à la dernière minute. A cette allure l’Union devrait progressivement renouer avec son public car tout en cultivant la défense, elle retrouve le chemin de l’attaque.

F C Grenoble : 28 (3 essais Latorre 5ème, Fifita 15ème, Fourcade 31ème ; 3 pénalités Germain 12ème 27ème 45ème ; 2 transformations Germain 16ème, 32ème)

Union Bordeaux Bègles : 25 (3 essais Diaby 35ème, Gorgadze 48ème, Ducuing 73ème ; 2 pénalités Serin 23ème, 64ème ; 2 transformations Serin 36ème, 49ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda