Union Bordeaux-Bègles

L’UBB prépare la réception du Racing 92

Avant cette première journée pour Raphaël Ibanez, tout le monde a les mêmes incertitudes et il ne voit pas pourquoi l’Union serait plus inquiète que les autres équipes même si tout n’est pas rose.

Compte tenu des événements et des blessures il se sent obligé de mettre tout le monde dans le grand bain rapidement et en particulier les nouveaux arrivants que ce soit Luke Jones ou Ian Madigan voire Cobilas alors qu’il aurait aimé avoir plus de temps pour les intégrer et c’est ainsi qu’il s’est plaint de la faible durée du temps de préparation qu’offrait cette saison. Il compte malgré tout faire jouer ses internationaux même s’il doit quand même les protéger car avec les absences de Talebula, blessé et vraisemblablement pour longtemps et celle d’Ashley Cooper rappelé par un Michael Cheika sous pression après trois défaites à domicile contre l’Angleterre en juin lui impose cette nécessité. Il lui faut présenter la meilleure équipe et la plus compétitive possible d’autant que Kitshoff est aussi rappelé par l’Afrique du Sud pour le "Four Nations" comme AAC créant une complication supplémentaire. Il a bien vu lors du match contre La Rochelle que l’Union présentait un déficit à l’impact physique et que là aussi certaines absences sont forts préjudiciables mais tous les clubs traînent leur lot de misères. L’Union dans ce secteur est pas mal gâtée avec les blessés aussi bien devant (Avéi, Botha, Saili) que derrière.

Raphaël Ibanez espère que les joueurs ne se laisseront pas impressionner par le statut de leur adversaire qui semble avoir fait une bonne préparation mais sans plus de certitude que l’Union. Ce dernier considère que Jacques Brunel en a terminé avec sa prise de repères et qu’il sait maintenant où il en est, avec ce qu’il a comme travail à faire. Interrogez sur la situation de Ian Madigan, il sent chez lui une volonté de tout donner pour s’imposer car il a longtemps été confiné dans un rôle de doublure qui lui pesait et dont il a voulu se libérer en venant en France pour jouer dans un club ou le rugby pratiqué lui plaisait. Il pense qu’il faudra être indulgent avec ces joueurs à qui on demande une formation accélérée vu le manque de temps pour les intégrer. Pour lui Luke Jones est un joueur aux très grandes qualités athlétiques (1,96 m ; 111kg), joueur intelligent dans le déplacement, d’une activité régulière sur le terrain et il compte sur lui pour être un "joueur de l’ombre" très travailleur indispensable au bon rendement d’une équipe. En ce qui concerne Cobilas, il a montré de réelle qualité en conquête dans le championnat anglais et c’est pour lui une excellente recrue même s’il est peu connu du grand public.

Présentation de l’UBB saison 2016 2017 par Rugbyrama

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda