L’insupportable réalité !!!

Un jeune président qui en se déclarant ni de droite ni de gauche a sans nul doute et avant tout, souhaité conduire les Français à regarder la réalité bien en face se trouve aujourd’hui confronté à une tourmente syndicalo extrémiste orchestrée par des marchands de sable que la crédulité des Français conduit périodiquement sur le devant de la scène.

Les vedettes sont en place et semblent apprécier la situation !
Ne réformons rien s’empressent-ils de dire et prenons encore plus aux « riches » !!! La réalité c’est la leur, on fera les comptes après.

Entre des leaders syndicaux désireux de redorer à tous prix leur blason et un Jean-Luc Mélenchon au sommet de son art de philosophe visionnaire donneur de leçons, au service de la solidarité nationale, si ce n’est plus, le tableau est complet et les émotions et déclarations flamboyantes garanties !

Un diagnostic sans concession tel un réquisitoire est posé alors que les vrais remèdes semblent beaucoup plus difficiles à trouver.

Et là tout est dit ... Avec mention spéciale aux Zadistes de la faculté de Tolbiac dont le délire n’a d’égal que leur fort probable incapacité à assumer leurs propositions aussi peu réalistes qu’irresponsables.

Ils ne veulent pas perdre leur vie à la gagner ... Tout est dit.
C’est magnifique, donnons leur le pouvoir et échappons-nous ...

Dans un pays toujours plus endetté et divisé, pays recordman du monde des prélèvements obligatoires, largement recordman des dépenses publiques, les outils pour sortir de l’impasse sont en bien mauvais état et l’opposition ne s’en soucie guère :
« Empruntons encore plus et tout ira bien », nous dit-elle.

Ajoutons que dans une France beaucoup plus partageuse et soucieuse de sécurité que libérale, le discours des sacrifices nécessaires devient intenable dès lors que les plus riches semblent épargnés. Logique ...

Après le clivage gauche-droite, nous assistons au clivage France d’en haut- France d’en bas.

Dans toute équipe (dans toutes les disciplines), soucieuse de s’améliorer, il importe à la fois de s’occuper des tous meilleurs mais aussi des éléments de base. Tel est le problème que connaît Emmanuel Macron aujourd’hui, la base en partie et à tort selon moi, se sent clairement oubliée.

La France d’aujourd’hui ressemble étrangement à celle d’hier, elle est impatiente et a besoin d’espoir !

Contrairement à de nombreuses déclarations enflammées, Emmanuel Macron n’est pas le Président des riches, sauf pour les caricaturistes qui veulent voir en lui, un affreux et pourquoi pas tant qu’on y est, un débile !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.